Restez connectés avec nous
Balbir émet ses doutes "sur le mercato" du PSG et demande un changement de politique sportive
©Iconsport

Autour du PSG

Balbir émet ses doutes « sur le mercato » du PSG et demande un changement de politique sportive

Les sorties médiatiques du directeur sportif du Paris Saint-Germain, Leonardo, ont beaucoup fait parler. Notamment à propos du mercato, grand sujet jusqu’au 5 octobre prochain. Denis Balbir, commentateur sur le groupe M6 fait part de ses doutes, dans sa chronique sur Butfootballclub, sur la gestion sportive au PSG, et pointe du doigt les choix parisiens.

Balbir « Personnellement, mes plus gros doutes sont sur le mercato »

« Personnellement, mes plus gros doutes sont sur le mercato. On a laissé filer Thomas Meunier sans trop savoir pourquoi alors qu’il aurait été bien utile face au Bayern Munich en finale de C1. On laisse partir Thiago Silva, on laisse partir de très bons jeunes formés au club. »

Balbir « Au PSG, rien ne change »

« On dit qu’on n’a pas d’argent pour recruter mais si on compte déjà sur un effectif qui fourmille de grands noms. Les jeunes savent qu’ils auront difficilement leur chance et qu’ils peuvent partir, la direction ne fait rien pour les retenir car il faut faire la place au stars. Des stars qui ne répondent pas présentes quand on les attend en finale de Ligue des Champions… Au PSG, rien ne change. On joue toujours la même musique. C’est un cercle vicieux »

Ce n’est pas la première fois que l’on entend des critiques sur les mercatos parisiens. Le marché des transferts en cours est le premier mené entièrement par Leonardo depuis son retour au club. On le sait, il est revenu pour apporter son savoir faire. Mais aussi pour donner une direction sportive au club qui stagnait ces dernières années. Tout ne se règle pas en quelques mois. Cela prend du temps, surtout dans une année bouleversée par une crise qui était imprévisible.

Si les départs de certains joueurs ont surpris dans un premier temps, on a très vite compris que Paris voulait ré-oxygéner son effectif. Que ce soit pour des raisons économiques (masse salariale) ou pour des raisons sportives, le directeur sportif parisien fait rarement les choses sans avoir de plans pour se couvrir. Il est revenu pour trancher, prendre des décisions, qu’elles plaisent ou non. Auteur de grands mercatos, le patron du sportif se trompe peu. Le recrutement commence juste pour le PSG. A la fin de la saison, il sera temps de faire le bilan, en attendant laissons Leonardo travailler. Cela s’est lancé plus concrètement avec Alessandro Florenzi, arrière droit de 29 ans qui arrive en provenance de l’AS Rome. Ce n’est que le début.

Retrouvez ci-dessous notre dernier podcast, avec comme sujets : la défaite du PSG à Lens jeudi (1-0, match en retard de la 2e journée de Ligue 1), la réception de l’OM dimanche (3e journée de Ligue 1) et le recrutement d’Alessandro Florenzi (arrière droit de 29 ans).

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG