Restez connectés avec nous
Caen/PSG – Les tops et flops de la victoire parisienne en Coupe de France
©Iconsport

Autour du PSG

Caen/PSG – Les tops et flops de la victoire parisienne en Coupe de France

Le Paris Saint-Germain, s’est imposé 0-1 contre le Stade Malesherbes de Caen lors des 32e de finale de la Coupe de France jouée ce mercredi soir (retrouvez le résumé ici). Nous avons assisté à un match terne des Parisiens qui n’ont pas su hausser le niveau de jeu face à des caennais assez faibles. Les joueurs de Caen ont bien défendu et ont joué au courage. Voici nos tops et flops parisiens sur ce match.

Les tops –

Sergio Rico.

Le portier parisien n’a pas eu énormément de travail, mais le peu qu’il a eu à faire, il l’a bien fait. On peut même dire qu’il sauve son équipe dans un match qui aurait pu virer au piège. Il ne dégage pas l’aura de Navas, mais il reste un très bon gardien sur lequel les Rouge et Bleu peuvent compter. Il a été efficace et c’est un vrai plus pour le PSG d’avoir une doublure de ce calibre, il ne faudrait pas l’oublier.

Neymar.

Il a une nouvelle fois mis de l’énergie et de l’envie pour déstabiliser cette équipe caennaise recroquevillée en défense. Il en a un peu trop fait par moments, mais pour sa défense, il n’a pas été aidé par les courses de ses compères de l’attaque, Julian Draxler et Pablo Sarabia. Il a fait mal à Caen et a une nouvelle fois été décisif. Une nouvelle passe décisive pour lui qui montre bien qu’il a cette justesse pour un élément essentiel de son équipe. Bien sûr, c’est ce que l’on attend de lui, mais la régularité qu’il montre au quotidien est une vraie bonne nouvelle pour le PSG. On le sait, il est décisif quasiment à chaque match.

Leandro Paredes.

Quand il n’est pas trop pressé, on voit tout le talent qui le caractérise. Il nous a régalés de ses passes lumineuses. On attend maintenant de le voir dans un gros match pour Paris. Cela pourrait lui faire passer un cap. Il s’installe petit à petit et son rendement est bien meilleur et régulier qu’il y a quelques semaines. Il frappe de plus en plus au but, avec de plus en plus de précision, il se libère petit à petit et l’on espère qu’il arrivera à totalement s’imposer pour faire l’unanimité. Encore une belle prestation ce mercredi soir.

Moïse Kean.

Quand il joue, il est très souvent décisif. Il brille par sa débauche d’énergie et malgré quelques fautes techniques, il ne lâche jamais rien. Il insuffle un bel état d’esprit qu’il est important de noter dans un PSG qui en manque parfois. Bien sûr, il est encore décisif, il réalise une belle saison et nous a même crédités de quelques appels de balle en profondeur de grande qualité. Il déçoit rarement et Mauricio Pochettino sait qu’il peut compter sur lui. 

La rentrée de Xavi Simons.

On le sait, le Néerlandais attendait cette première fois avec l’équipe première dans une rencontre officielle. Certes, il n’a que 17 ans et peut paraître un peu tendre, mais s’il a eu sa chance, c’est bien que Pochettino l’a trouvé bon à l’entraînement. Et quand on voit le match de certains joueurs offensifs, on se dit que tenter le pari des jeunes est une vraie possibilité. Il aura l’occasion de montrer son talent de nouveau sur un terrain avec le PSG, c’est une certitude. Mais cette première fois est une bonne nouvelle pour lui, qui va pouvoir être satisfait de son évolution. Mais c’est aussi une bonne chose pour le PSG qui doit aussi faire progresser ses jeunes et préparer l’avenir.

Les flops –

Les remplaçants pas au niveau

Ce soir, ce sont ceux qui avaient des points à marquer qui ont le plus déçu. Thilo Kehrer, a encore montré toute sa fébrilité dans l’axe, il n’est pas serein et cela est trop inquiétant pour Paris. À gauche Mitchel Bakker a réalisé un match décevant. Ses combinaisons ont toutes souffert d’un déficit technique inquiétant à ce niveau. Offensivement, c’est approximatif et défensivement, il est loin d’être impérial. Devant, deux joueurs pouvaient marquer des points (encore plus avec la blessure d’Angel Di Maria), mais ils sont totalement passés à côté. 

L’Allemand a été fantomatique, il a manqué de tout, mais surtout d’envie. Il ne ressemble plus au joueur talentueux qu’il était en arrivant à Paris, il est temps que le mariage s’arrête, pour lui, comme pour le PSG. Enfin, le plus inquiétant, tant il est un 12e homme pour Pochettino, c’est Pablo Sarabia. L’espagnol n’est plus que l’ombre de lui-même. Il rate quasiment tout dans son match et cela a grandement handicapé l’attaque parisienne. Il joue à contre-temps et ce n’est pas bon signe à 5 jours d’affronter le FC Barcelone. Ils avaient tout à y gagner, mais ils ont finalement perdu le peu de crédit dont ils bénéficiaient.

La blessure de Neymar

Ce n’est peu être rien, mais sa sortie à la 57e minute est tout de même inquiétante. Il est le maillon fort du secteur offensif, sa présence contre son ancien club, le FC Barcelone est essentiel, un forfait serait une terrible nouvelle pour le PSG. On n’aime pas voir les joueurs sortir sur une alerte musculaire, surtout aux adducteurs. Mais il va falloir attendre les examens, pour en savoir plus. 

Le jeu de passe stérile.

Les Caennais ont joué bas et ont laissé peu d’espaces. Le PSG n’a pas trouvé des solutions, la faute à une mobilité réduite et des courses à contre-sens de l’intelligence de jeu. On a assisté à de trop nombreuses séquences où les joueurs Rouge et Bleu ont joué de manière trop stérile. Il y a eu trop de ballon en retrait, personne ne voulant prendre le risque de perdre la balle en tentant de gagner du terrain. Le problème, c’est qu’ils ne créent rien et que le jeu devient ennuyeux, sans rythme sans folie. Il y a trop de déchets techniques qui font perdre du temps aux joueurs.

Retrouvez ici notre Podcast « PSG – Neymar prolonge, un succès retentissant pour Paris ».

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Autour du PSG