Restez connectés avec nous
Cazarre "Cette année, le PSG...perdra encore en huitièmes, mais sera fier"

Autour du PSG

Cazarre “Cette année, le PSG…perdra encore en huitièmes, mais sera fier”

Alors que la saison de Ligue 1 2019-2020 est sur le point de commencer (ce vendredi 9 août), France Football a fait un large tour du mercato et des ambitions des différents clubs. L’occasion pour le chroniqueur (toujours avec humour) Julien Cazarre d’évoquer la situation du Paris Saint-Germain. En partant du cas Kylian Mbappé, attaquant de 20 ans qui a été brièvement évoqué au Real Madrid et est finalement bien décidé à rester, il donne son avis sur le recrutement et le nouveau visage du PSG. Qu’il voit encore perdre “tôt” en Ligue des Champions, mais sans la même honte qu’avant (comme évoqué dans notre interview au début de l’été).

“Le père de Kylian, il est sur le toit du monde, tous les clubs rêveraient de l’avoir, à commencer par le Real de Zizou, et Môssieur, lui, il préfère dribbler Bensebaini, déposer Romain Thomas ou mettre Pablo à l’amende. Môssieur, il veut gagner le Championnat au mois de mars, se battre pour des Coupes dont tout le monde se fout, et finir meilleur buteur dans l’indifférence générale. Non mais t’as quoi dans le ciboulot, mon Kiki ?

Cazarre “C’est ça, la nouvelle donne au PSG, fini les vedettes, adieu les starlettes…”

Le mec, il voulait plus de responsabilités, ben il en a, on va lui filer les clés du cametar, de la baraque, le mioche à garder, la surveillance du lait sur le feu et l’aiguillage des atterrissages au Bourget…Pour la peine, et pour pas se sentir écrasé par la personnalité des petits nouveaux, on va recruter des gars qui ont le charisme d’un député La République en marche. A côté de Sarabia, Gueye, Diallo et Herrera, t’as pas besoin de changer la pisse en pétrole pour qu’on t’appelle Jésus. Mais c’est ça, la nouvelle donne au PSG, fini les vedettes, adieu les starlettes…LA star, c’est le club, et Leonardo, il veille au grain avec le martinet du père fouettard.

Cazarre “Terminé l’élimination en huitièmes où tu rentres chez toi avec la honte.”

Cette année est l’année de la fierté retrouvée, oui mes frères, je vous le dis. Terminé l’élimination en huitièmes où tu rentres chez toi avec la honte. Cette année, le PSG…perdra encore en huitièmes, mais sera fier et regardera la fin de la compète la tête haut devant sa télé. Quoiqu’il en soit, quelque chose me dit que Kiki, il sera responsable…mais pas coupable.”

Bien sûr, il ne faut pas oublier la part d’humour dans ces billets signés Cazarre. Il aime l’ironie et l’exagération, que cela plaise ou non. Pour ce qui est de Mbappé, on peut admettre qu’il y a une part de vérité amusante. Présenté ainsi, le choix de l’international français est étrange. Mais il a encore de très belles choses à faire au PSG, notamment en Ligue des Champions. Le Real Madrid et la Liga peuvent attendre.

Et justement, Paris semble avoir construit son équipe de façon intelligente pour sa saison et l’Europe. Pas de star, mais des joueurs de collectif qui sont loin d’être dénués de talent. Ce ne sont pas de grands noms, mais très probablement des joueurs “fiables” comme aime le dire le coach Thomas Tuchel. Qui a d’ailleurs adoré le match de Sarabia contre Rennes samedi dernier. L’effectif est plus complet que l’an dernier et tout le club travaille pour installer une vraie mentalité de gagneurs, de joueurs qui pensent à l’équipe et au club. Ce qui avait beaucoup manqué ces dernières années avec un coach, Tuchel ou autre, abandonné. Alors on peut en effet espérer que la défaite ne sera pas honteuse cette année. Et même qu’elle sera plus tardive que les 8es de finale.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Autour du PSG