Restez connectés avec nous
Cazarre souligne qu'un "club normal" serait serein après une défaite 2-1 à l'aller
©IconSport

Autour du PSG

Cazarre souligne qu’un « club normal » serait serein après une défaite 2-1 à l’aller

Julien Cazarre, humoriste sportif, a évoqué dans sa dernière chronique pour France Football la réaction du Paris Saint-Germain après sa défaite 2-1 contre le Borussia Dortmund en 8e de finale aller de la Ligue des Champions. Il fait remarquer que le club ne devrait pas être face à autant de polémiques depuis son match et simplement avancer plutôt sereinement vers le retour (le 11 mars). 

« J’ai eu la chance de vraiment plonger dans le bain parisien à l’époque des Ginola, Weah et Valdo, c’est pourquoi j’ai une profonde admiration pour ceux qui m’ont rejoint grâce à Alioune Touré, Hugo Leal ou Sammy Traoré. À cette époque, la seule péripétie du PSG, c’était sa traditionnelle crise de novembre, qui se caractérisait par une défaite à Auxerre ou contre Toulon, et les huitièmes de finale de la Coupe d’Europe n’étaient même pas un sujet de conversation, ça passait crème à l’époque…

Cazarre « Quand le PSG perd 2-1 à l’extérieur… »

(…) Quand un club normal perd 2-1 à l’aller en Coupe d’Europe, il a assuré un résultat satisfaisant qui lui laisse de grandes chances de qualif pour le match retour. Quand le PSG perd 2-1 à l’extérieur, le coach dit que l’équipe a eu peur, l’arrière droit ne savait pas qu’il était menacé par une suspension, le frère du défenseur central insulte le coach, la star dit qu’on l’a empêchée de jouer contre sa volonté, le directeur sportif travaille en sous-main pour dégager l’entraîneur, et le président est mis en examen pour corruption. »

Toujours avec humour, et donc un peu d’exagération, Cazarre rappelle un point important : le PSG n’a pas à paniquer ou à s’attirer les commentaires négatifs. Son match aller a été globalement raté, certes. Mais cela peut arriver dans n’importe quel club. Et le résultat n’est finalement pas si négatif que cela. Le tout est de faire mieux au retour. Ce qui demande d’analyser les loupés de l’aller, de travailler et bien se préparer. Il aurait été mieux de ne pas s’attirer toutes ces polémiques.

Les médias y jouent un rôle, mais celles évoquées ici par Cazarre viennent surtout du PSG. Tout le club doit reprendre ses esprits et se concentrer sur la possibilité de se qualifier. C’est aux Parisiens de bien profiter des prochains jours pour se ressourcer, puis revenir avec un maximum d’envie et d’énergie pour reprendre la marche en avant.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Autour du PSG