Restez connectés avec nous
Christophe Lepetit explique en quoi la Super Ligue Européen peut intéresser le PSG
©Iconsport

Autour du PSG

Christophe Lepetit explique en quoi la Super Ligue Européen peut intéresser le PSG

Depuis plusieurs mois, le projet d’une Super Ligue Européenne est évoqué malgré la résistance de la FIFA, l’UEFA et les autres instances officielles. Cette compétition qui serait une ligue fermée, regrouperait 15 clubs permanents et fondateurs (Manchester United, Manchester City, Liverpool, Arsenal, Chelsea, Tottenham, Real Madrid, Barcelone, Atlético de Madrid, Juventus, Inter, AC Milan, Bayern Munich, Dortmund et le Paris Saint-Germain) et cinq clubs invités chaque saison. Il y aurait donc au total dix-huit rencontres par édition, ce qui représente logiquement beaucoup plus de gains financiers pour les clubs qui y participent. Cette formule serait une aubaine pour le PSG, selon Christophe Lepetit, économiste au Centre de droit et d’économie du sport de Limoges (CDES), au journal Le Parisien.

Lepetit «Ce qui peut intéresser le PSG et le Qatar, c’est d’appartenir au gotha européen»

«Cette Superligue n’a plus rien à voir avec le football tel qu’on le connaît. C’est une sorte de multinationale, un Walt Disney du football. Les grands clubs sont intéressés par nature par ce projet parce qu’il est potentiellement rémunérateur. Ça leur permet de s’éviter un certain nombre de matches que certains clubs peuvent considérer comme peu utiles contre des petites équipes. Ce qui peut intéresser le PSG et le Qatar, c’est d’appartenir au gotha européen, dans cette compétition présentée comme la plus prestigieuse regroupant les meilleurs clubs de la planète et si possible un jour la gagner.

L’ambition du PSG est d’être le plus grand club du football mondial et s’il remporte demain cette Superligue, il atteindrait cette position. Pour autant, sauf à gagner la Ligue des champions avant la mise en place éventuelle de la Superligue, il n’aurait pas la même place dans l’histoire du football.»

Un projet qui n’est pas incompréhensible, mais dont on peut se méfier.

Cette Superligue, c’est avant tout pour l’aspect financier que certains clubs la veulent. Les phases de poules de la Ligue des Champions sont généralement des pertes de temps pour les grosses écuries européennes qui doivent traverser l’Europe de septembre à décembre pour jouer des matchs face à des équipes qui servent la plupart du temps de sparring partner. Même s’il peut parfois y avoir des surprises, 90% du temps les qualifiés pour les 8es de finales sont connus dès les tirages au sort.

La plupart des grosses équipes européennes sont simplement en gestion durant cette période-là, cela peut faire croire à un semblant de suspens, mais généralement un coup d’accélérateur suffit en octobre pour prendre le large dans ces phases de poules. Il y a aussi le problème des droits TV, un Real Madrid, un PSG ou autre sait que c’est essentiellement son image qui attire le spectateur. Mais en Ligue des Champions l’argent rapporté par ces droits TV est dispatché entre toutes les équipes qui participent à la compétition, c’est donc aussi une perte d’argent pour ces grosses écuries.

Une Superligue permettrait donc de regrouper toutes les plus grosses équipes européennes ce qui ferait logiquement exploser les droits de diffusion et enrichirait encore plus les clubs qui y participent. Pour le PSG, c’est une aubaine, puisque cela lui permettrait d’intégrer un cercle fermé réunissant les plus grands clubs d’Europe et donc de continuer son développement autant sportif que financier. Évidemment que la Ligue des Champions est une compétition historique, mais le football est en perpétuelle évolution, les grosses écuries européennes se battent à coup de millions d’euros et s’intéressent désormais à la création d’une compétition qui leur rapporterait encore plus d’argent.

Mais le football, c’est aussi l’un des seuls sports qui permet de voir une équipe avec peu d’expérience créer la surprise et s’imposer face à un cador européen. Cette magie, les 10% qui sortent de la phase de groupes, cela fait partie intégrante de ce sport, une ligue fermée ferait donc disparaître totalement ce côté du football qui séduit la plupart de ses fans. Économiquement c’est forcément un plus pour les grosses écuries européennes, mais le football c’est voir l’outsider faire tomber l’une de ces équipes-là et arriver à réaliser un gros parcours européen. Mettre en avant seulement les plus fortes équipes dénaturerait forcément ce sport et ce pourquoi il est populaire. Sans oublier que les « chocs » entre les gros clubs pourraient aussi perdre en saveur s’ils étaient hebdomadaires.

Retrouvez ici notre Podcast « Lorient/PSG (3-2) : Accident ou un problème plus profond ? »

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Autour du PSG