Restez connectés avec nous

Autour du PSG

Cissé évoqué la montée de l’angoisse du PSG la prise de confiance de ses adversaires

Cissé évoqué la montée de l'angoisse du PSG la prise de confiance de ses adversaires
©IconSport

Edouard Cissé, ancien milieu du Paris Saint-Germain (1997-2007) notamment qui est dorénavant consultant sportif pour Téléfoot, a été interrogé par Le Parisien à propos des difficultés défensives du club parisien ces dernières semaines. Il évoque notamment l’aspect psychologique, mais aussi le souci des profils des joueurs dans l’entrejeu parisien.

« L’explication la plus classique est le stress, l’angoisse, la fébrilité. Elle existe à l’extérieur et même si les joueurs se sentent sereins, elle leur est rappelée à chaque fois qu’ils sortent de chez eux. Il y a aussi un aspect psychologique chez les adversaires. Avant, quand ils voyaient Icardi, Neymar, Mbappé, etc, ils avaient peur de prendre une valise. Ils commencent à se dire que le PSG prend des buts quand il est bousculé.

Cissé « Verratti et Gueye ne protègent pas suffisamment la défense. »

En Ligue des champions, il faut avoir d’autres milieux que Verratti et Gueye qui ne protègent pas suffisamment la défense. Avec deux colosses devant eux, les défenseurs sont bien abrités. Contre une équipe qui met de l’impact, le milieu parisien est vite dépassé. La préférence des attaquants du PSG n’est pas de défendre. Alors on leur demande de se replacer plutôt que de défendre. »

Comme l’évoque très justement l’ancien joueur parisien, ce qui semble constamment faire défaut au PSG en Ligue des Champions, c’est l’aspect mental. Les Parisiens ont du mal à gérer un match à l’extérieur ou les moments où ils sont très attendus. Ils en ont souvent oublié leur jeu et ont fini par être largement dominé. On l’a revu à Dortmund, avec une tactique qui n’a jamais fonctionné.

Mais on a aussi vu que le PSG sait se réveiller et qu’il peut alors être dangereux. Le souci étant d’avoir la bonne mentalité pendant chaque minute de ces grands matchs. Il est temps pour le PSG de montrer qu’il apprend de ses erreurs passées et de se libérer un peu pour jouer à fond, en pensant au collectif. On verra alors moins de problèmes au milieu. Lequel est surtout trop laissé seul par les attaquants. Car Paris a aussi su être solide avec Gueye et Verratti, même si le coach parisien Thomas Tuchel apprécie énormément Marquinhos (défenseur/milieu de 25 ans) dans ce rôle. Leandro Paredes (25 ans) a aussi été performant, mais il a l’air d’être en retard sur la concurrence vu les derniers choix.

Publicités

 

Articles récents

Autres articles présents dans Autour du PSG