Restez connectés avec nous
Cissé trouve des "excuses" au match de Moise Kean à Nîmes, dont Mbappé
©Iconsport

Autour du PSG

Cissé trouve des « excuses » au match de Moise Kean à Nîmes, dont Mbappé

Le Paris Saint-Germain s’est très nettement imposé ce vendredi, 0-4 sur la pelouse du Nîmes Olympique (retrouvez le résumé ici), pour le compte de la 7e journée de la Ligue 1 2020-2021. Les Parisiens, bien aidés par l’expulsion d’un joueur Nîmois, l’ancien titi parisien, Loïck Landre, en début de match, n’ont rien laissé à leurs adversaires du soir. Les Rouge et Bleu ont beaucoup frappé au but, avec plus ou moins de réussite. Un seul joueur a laissé une impression plus « mitigée ». Il s’agit de la recrue Moise Kean (prêté par Everton). L’attaquant de 20 ans, auteur d’un match correct n’a pas eu beaucoup de ballons à se mettre sous la dent. Pour Djibril Cissé, ancien attaquant international français et aujourd’hui consultant à L’Equipe, il est difficile de jouer son premier match au PSG. Surtout qu’il était aux côtés de Kylian Mbappé (attaquant de 21 ans).

Cissé « si lui en plus oublie de temps en temps de le servir en retrait… C’est encore plus compliqué ! »

« Je trouve des excuses au match de Moise Kean (…)Kean a joué à côté de Mbappé, il n’y a ni Neymar ni Di Maria, donc l’homme qu’on doit toucher le plus dans le jeu, de manière inconsciente, c’est Mbappé pour qu’il fasse la différence ! Donc on oublie un peu Kean ! Qu’on le veuille ou non, c’est son premier match. Il lui faut du temps !

De jouer à côté de Mbappé, alors qu’on vient d’arriver et qu’on ne connait pas le groupe, c’est compliqué et on sait qu’on ne va pas beaucoup toucher de ballon… Et si lui en plus oublie de temps en temps de le servir en retrait… C’est encore plus compliqué ! », propos relayés par Le 10 Sport.

On comprend que Cissé apporte un bémol aux critiques qui ont suivi le match de Moise Kean. Il n’est jamais facile de s’intégrer dans un effectif, surtout à tout juste 20 ans et avec un seul entraînement effectué avec les joueurs. Notons aussi que Kean n’a pas délivré un mauvais match. Il a su mettre la bonne énergie et a été très bon dos au jeu. On a aussi pu constater que sa puissance était étonnante. Auteur de deux actions franches, il n’a pas su concrétiser de peu : un bel arrêt de Baptiste Reynet et une barre transversale.

Le bémol constaté, c’est le faible total de ballons touchés qui peut marquer : une vingtaine. Il n’a pas su prendre la profondeur. De plus, l’entente avec son compère de l’attaque n’a pas été excellente durant ce match. Mbappé, fidèle à sa hargne de toujours vouloir marquer et faire la différence, a pris le jeu offensif à son compte. En l’absence de Neymar, il a attiré de nombreux ballons offensifs et n’a pas su trouver Kean sur quelques actions intéressantes.

Kean n’a pas eu beaucoup de temps d’adaptation avec sa nouvelle équipe. À peine arrivé, il était déjà reparti rejoindre la sélection italienne. Il a intégré l’équipe parisienne deux jours seulement avant le match contre Nîmes. Difficile pour une première. De plus, Mbappé peut être impressionnant avec son statut et son envie de mener l’équipe. Mais si le natif de Bondy a marqué deux buts ce vendredi, il n’a pas été exempt de tout reproche. En effet, il a « oublié » Kean par deux fois en voulant finir les actions tout seul. Deux actions qui auraient pu changer le match du jeune Italien. On l’a compris, il faut être indulgent avec Moise Kean. Jouer avec Mbappé peut être difficile tant il centralise l’attention, mais Kean n’a pas à rougir de son match. Il le sait, il faudra faire mieux, mais sa première titularisation laisse tout de même beaucoup d’espoirs.

Retrouvez ci-dessous notre podcast : Nîmes/PSG : Que retenir de la belle victoire parisienne ?

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG