Restez connectés avec nous
Coupet encense Keylor Navas "il a toujours le geste juste et sans fioriture"
©IconSport

Autour du PSG

Coupet encense Keylor Navas « il a toujours le geste juste et sans fioriture »

À l’approche de grands événements, la presse fait souvent l’état des lieux des forces en présence. C’est encore le cas avec le quart de finale de Ligue des Champions du Paris Saint-Germain demain contre l’Atalanta. Longtemps remis en question par les journalistes et les suiveurs du club, les gardiens successifs du club parisien n’ont pas fait l’unanimité ces dernières années. Gregory Coupet, gardien emblématique de l’Olympique Lyonnais (1997-2008), passé au PSG (2009-2011) et aujourd’hui entraîneur des gardiens à Dijon, voit d’un bon œil la présence du Costaricien Keylor Navas (33 ans), arrivé l’été dernier. Il évoque le portier actuel du club de la capitale dans les colonnes du Parisien et ne tarit pas d’éloges.

Coupet « Sa plus grande force, c’est de rassurer. Il dégage une immense sérénité. »

« Où sont les polémiques sur lui comme il y en a eu souvent sur des gardiens parisiens ? Il n’y en a aucune. Ce qui prouve qu’il fait l’unanimité dans l’équipe et chez les supporteurs. Sa plus grande force, c’est de rassurer. Il dégage une immense sérénité. À chaque fois que je l’observe, il a toujours le geste juste et sans fioriture. Il ne cherche pas à effectuer les parades spectaculaires. Il est toujours bien placé. Donc il n’a pas à compenser par des arrêts énormes. Cela prouve bien son intelligence. On voit qu’il est sans cesse en réflexion pour bien bouger »

Dans les cages cette année, Navas c’est 11 clean sheet en ligue 1, et 6 en Ligue des Champions. Mais au-delà des statistiques, c’est l’impression qu’il laisse qui fait du bien : calme, serein et toujours bien placé. Il a aussi prouvé sa parfaite intégration avec ses coéquipiers au sein d’un effectif  « 5 étoiles ». Il ne faut pas oublier que Navas était le gardien titulaire lors des 3 sacres européens successifs du Real de Madrid. Son départ de la Casa Blanca a fait couler beaucoup d’encre tant il était apprécié. Ce n’est pas pour rien. De plus, Navas est un guerrier, il se dit prêt à tout donner pour atteindre les objectifs du club.

Au cyclisme on le qualifierait de « grégario« (terme qui désigne un équipier qui est là presque exclusivement pour aider le leader) mais dans la réalité il ressemble plus à un des atouts majeurs de cet effectif tout en étant discret. Le portier Parisien n’est pas dans la lumière médiatique, on en parle peu pourtant, son flegme fait de lui un immense gardien. Coupet abonde dans ce sens.

Coupet « Jamais il ne surjoue. J’aime cela. »

“On ne voit jamais Navas gueuler sur ses défenseurs ni paniquer. Ça, c’est la marque des très grands gardiens. Tout chez Navas, va dans l’hyper-efficacité et le geste juste. Jamais il ne surjoue. J’aime cela.

Il m’a suffi de regarder son match face au Real Madrid en Espagne cette année pour comprendre que c’est la bonne pioche pour Paris. Croyez-moi, les spécialistes du poste de gardien le disent tous : le plus dur, c’est d’être toujours bien en place et bien lire le jeu pour ne pas avoir besoin d’effectuer des arrêts spectaculaires. Et là, Navas, c’est du lourd. »

Les PSG a des objectifs très élevés chaque saison. La présence de Keylor Navas dans les cages parisiennes est rassurante à l’approche du « final 8 ». Ses coéquipiers lui font confiance et son expérience est fondamentale pour aider à faire grandir un club comme le PSG. Gageons qu’il saura transmettre à ses équipiers sa mentalité de guerrier dans le money-time.

Nous avons évoqué le match de demain et Navas dans notre dernier podcast :

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG