Autour du PSG

Courbis : «Antoine gère bien son affaire»

Ligue 1 - Courbis "Le PSG de ce soir est un demi-PSG"
Publie le 17/10/2011 a 12:56



  • Interrogé à donner son point de vue sur la rencontre du PSG face à Ajaccio, Rolland Courbis, consultant pour RMC, a été surpris par la fraicheur parisienne après la trêve internationale.

    « Je pensais sincèrement qu’après cette coupure de quinze jours, Ajaccio serait capable d’un exploit, qui n’aurait même pas été une victoire, mais un match nul. J’y croyais et malgré le bon match du PSG qui mérite sa victoire, il y a un tournant à 1-1 avec Nenê qui sauve sur sa ligne. Et une fois de plus, un arrêt déterminant de Sirigu. Si on additionne les tournants de match que règle Sirigu depuis le début de saison, c’est un des points forts de cette équipe du PSG. Je trouve aussi qu’Antoine Kombouaré gère bien son affaire, avec beaucoup de calme. Il a la chance d’avoir un bon effectif. On a reçu Nenê dans la semaine sur RMC et on en a discuté avant et après l’émission. Il est content et serein de la bonne rivalité qui existe entre lui et Pastore. Je vois beaucoup de bonnes choses, et surtout un bon effectif. En regardant le match, je réfléchissais aux absents de qualité, aux suspendus, à la rentrée de Sakho, la présence et les qualités de Chantôme, la blessure de Matuidi, Bodmer qui n’a pas joué une minute, Ménez qui était suspendu, Lugano qui n’était pas là et qui devra s’imposer dans cette équipe. Sincèrement, c’est un effectif intéressant pour le PSG bien évidemment, mais aussi pour notre équipe de France. Nous avons, je crois, la possibilité d’être optimiste pour le niveau de notre championnat ainsi que de nos Bleus. Enfin, après le match, Gameiro, interviewé sur son triplé, a pris l’exemple d’un finisseur, c’est-à-dire d’un garçon qui a marqué beaucoup de buts à une touche, en finissant les actions. Cet exemple, c’est Inzaghi. Pour marquer ces buts-là, il faut avoir du flair. Ce ne sont pas des buts qui sont marqués contre n’importe qui, n’importe comment et en faisant n’importe quoi. Il faut un instinct particulier pour marquer ces buts-là. »

    Publie le 17/10/2011 a 12:56

    Courbis : «Antoine gère bien son affaire»

    Interrogé à donner son point de vue sur la rencontre du PSG face à Ajaccio, Rolland Courbis, consultant pour RMC, a été surpris par la fraicheur parisienne après la trêve internationale.

    « Je pensais sincèrement qu’après cette coupure de quinze jours, Ajaccio serait capable d’un exploit, qui n’aurait même pas été une victoire, mais un match nul. J’y croyais et malgré le bon match du PSG qui mérite sa victoire, il y a un tournant à 1-1 avec Nenê qui sauve sur sa ligne. Et une fois de plus, un arrêt déterminant de Sirigu. Si on additionne les tournants de match que règle Sirigu depuis le début de saison, c’est un des points forts de cette équipe du PSG. Je trouve aussi qu’Antoine Kombouaré gère bien son affaire, avec beaucoup de calme. Il a la chance d’avoir un bon effectif. On a reçu Nenê dans la semaine sur RMC et on en a discuté avant et après l’émission. Il est content et serein de la bonne rivalité qui existe entre lui et Pastore. Je vois beaucoup de bonnes choses, et surtout un bon effectif. En regardant le match, je réfléchissais aux absents de qualité, aux suspendus, à la rentrée de Sakho, la présence et les qualités de Chantôme, la blessure de Matuidi, Bodmer qui n’a pas joué une minute, Ménez qui était suspendu, Lugano qui n’était pas là et qui devra s’imposer dans cette équipe. Sincèrement, c’est un effectif intéressant pour le PSG bien évidemment, mais aussi pour notre équipe de France. Nous avons, je crois, la possibilité d’être optimiste pour le niveau de notre championnat ainsi que de nos Bleus. Enfin, après le match, Gameiro, interviewé sur son triplé, a pris l’exemple d’un finisseur, c’est-à-dire d’un garçon qui a marqué beaucoup de buts à une touche, en finissant les actions. Cet exemple, c’est Inzaghi. Pour marquer ces buts-là, il faut avoir du flair. Ce ne sont pas des buts qui sont marqués contre n’importe qui, n’importe comment et en faisant n’importe quoi. Il faut un instinct particulier pour marquer ces buts-là. »




  • Tags de l'article : ,
    Articles lies a ce sujet
    Espace communautaire
    • Typhon

      Des commentaires toujours intelligents et positifs.

    • BOURN

      tres bien resumé roland ! jtoré bien vu sur le plateau canal football club

    • magic nene

      je suis tout à fait d’accord avec le coach,tonio gère parfaitement le groupe

    Dernieres news

    Suivez-nous sur les reseaux



    Live football scores . Current table, fixtures & results.

    L'actualité européenne

    LDC - Le PSG condamné par l'UEFA à payer 40 000 euros à cause de ses retards

    LDC – Le PSG condamné par l’UEFA à payer 40 000 euros à cause de ses retards

    Club

    Ce jeudi se réunissait la Commission de discipline de l’UEFA à Nyon (en Suisse). Il était ...

    Les dernières activités

    Fermer
    Activité récente
    NicolasBa mis à jour un post"Anderlecht/PSG - Mbappé "c'est vrai que des fois on gère un peu trop""
    4 days ago
    NicolasBa mis à jour un post"Anderlecht/PSG - Mbappé "c'est vrai que des fois on gère un peu trop""
    4 days ago

    Actualité Féminine

    Robert Malm Si le PSG me fait une proposition, je réfléchirais

    Robert Malm « Si le PSG me fait une proposition, je réfléchirais »

    Actu Féminin

    Hier, RMC Sport a indiqué que le Paris Saint-Germain pense à proposer le poste de directeur sportif ...

    Vidéos PSG

    Courbis : «Antoine gère bien son affaire»

    Ligue 1 - Courbis "Le PSG de ce soir est un demi-PSG" <Autour du PSG , Interviews

    Interrogé à donner son point de vue sur la rencontre du PSG face à Ajaccio, Rolland Courbis, consultant pour RMC, a été surpris par la fraicheur parisienne après la trêve internationale.

    « Je pensais sincèrement qu’après cette coupure de quinze jours, Ajaccio serait capable d’un exploit, qui n’aurait même pas été une victoire, mais un match nul. J’y croyais et malgré le bon match du PSG qui mérite sa victoire, il y a un tournant à 1-1 avec Nenê qui sauve sur sa ligne. Et une fois de plus, un arrêt déterminant de Sirigu. Si on additionne les tournants de match que règle Sirigu depuis le début de saison, c’est un des points forts de cette équipe du PSG. Je trouve aussi qu’Antoine Kombouaré gère bien son affaire, avec beaucoup de calme. Il a la chance d’avoir un bon effectif. On a reçu Nenê dans la semaine sur RMC et on en a discuté avant et après l’émission. Il est content et serein de la bonne rivalité qui existe entre lui et Pastore. Je vois beaucoup de bonnes choses, et surtout un bon effectif. En regardant le match, je réfléchissais aux absents de qualité, aux suspendus, à la rentrée de Sakho, la présence et les qualités de Chantôme, la blessure de Matuidi, Bodmer qui n’a pas joué une minute, Ménez qui était suspendu, Lugano qui n’était pas là et qui devra s’imposer dans cette équipe. Sincèrement, c’est un effectif intéressant pour le PSG bien évidemment, mais aussi pour notre équipe de France. Nous avons, je crois, la possibilité d’être optimiste pour le niveau de notre championnat ainsi que de nos Bleus. Enfin, après le match, Gameiro, interviewé sur son triplé, a pris l’exemple d’un finisseur, c’est-à-dire d’un garçon qui a marqué beaucoup de buts à une touche, en finissant les actions. Cet exemple, c’est Inzaghi. Pour marquer ces buts-là, il faut avoir du flair. Ce ne sont pas des buts qui sont marqués contre n’importe qui, n’importe comment et en faisant n’importe quoi. Il faut un instinct particulier pour marquer ces buts-là. »

    By
    @
    OTER ?>