Restez connectés avec nous

Autour du PSG

Daniel Riolo critique la façon dont Thomas Tuchel s’occupe de Neymar

Daniel Riolo critique la façon dont Thomas Tuchel s'occupe de Neymar

Daniel Riolo, journaliste de RMC, est revenu au micro de la radio sur un point précis qui lui a déplu autour du match nul du Paris Saint-Germain contre le SSC Napoli mercredi (3e journée de la phase de la phase de groupes de la Ligue des Champions). Selon lui, l’entraîneur Thomas Tuchel n’a pas ce qu’il fallait pour que l’attaquant Neymar (26 ans) soit au mieux.

« Cette histoire de ‘calinothérapie’ de Tuchel qui, au moment de la trêve internationale dit à Neymar ‘tu peux aller te balader, fais ce que tu veux, tu vas faire du surf, je te file dix jours en plus, ou cinq ou deux…’ (…) Peut-être qu’on va me dire que le Real l’a déjà fait avec Cristiano Ronaldo quand il se barrait au Maroc mais il me semble que ça avait fait grincer des dents. Je ne sais si Messi pouvait ne pas venir dans ce genre de configurations.

il fait partie de ceux qui ont réussi à éclairer de temps en temps, mais ce n’est pas assez.’

Je trouve ça un peu bizarre. On ne gère pas un groupe de cette façon. Après, on attend que tu fasses gagner l’équipe trois jours plus tard. Neymar n’a pas fait un mauvais match mais il a quand même perdu un tas de ballons au milieu. Dans le mauvais match du PSG, il fait partie de ceux qui ont réussi à éclairer de temps en temps, mais ce n’est pas assez. », a affirmé Riolo.

Certes, le temps de repos accordé à Neymar peut surprendre. Mais c’est un peu chercher à faire plus de polémiques autour d’un match raté qu’autre chose. On ne sait pas comment les choses se passent à l’intérieur du groupe. Peut-être que le Brésilien avait besoin de ce temps pour bien traverser sa rupture.

De toute façon, on tient surtout à souligner que Neymar est loin d’être le plus gros souci du match hier. Riolo le dit lui-même, il fait partie de ceux qui ont fait de bonnes choses. Il a créé des occasions et pourraient avoir des passes décisives au compteur si ses coéquipiers avaient été plus efficaces. Quant aux balles perdues, comme l’a souligné Pierre Ménès, c’est aussi parce qu’il n’a pas toujours été servi dans de bonnes conditions. Il ne faut pas s’éparpiller. Il y a bien des choses à corriger. Le collectif doit progresser dans son état d’esprit et sa régularité grâce à cette rencontre, mais il ne faut pas commencer à chercher de nouveaux problèmes.

Publicités

Vidéos Football

 

Articles récents

Autres articles présents dans Autour du PSG