Restez connectés avec nous
Dortmund/PSG - Favre donne "la clé" de la rencontre et fait l'éloge des Parisiens

Adversaires

Dortmund/PSG – Favre donne « la clé » de la rencontre et fait l’éloge des Parisiens

Lucien Favre, entraîneur du Borussia Dortmund (3e de Bundesliga), était en conférence de presse ce lundi afin d’évoquer la réception au Signal Iduna Park du Paris Saint-Germain (1er de Ligue 1) dans le cadre des 8es de finale aller de la Ligue des Champions (coup d’envoi à 21h, diffusion sur RMC Sport). Il a souligné la qualité de l’équipe parisienne, qui va bien au-delà du très évoqué Neymar (attaquant de 28 ans). Mais il n’a pas oublié de rappeler que son équipe a son mot à dire.

Favre « je pense aussi qu’ils nous craignent. »

« J’espère qu’ils nous craignent, je pense aussi qu’ils nous craignent. Thomas Tuchel a beaucoup fait tourner ces derniers matches car il avait beaucoup de blessés, d’incertitudes, il ne pouvait pas faire jouer ses joueurs tout le match. Il en a profité pour partager le temps de jeu de ses joueurs, les faire jouer 30, 45 minutes pour certains, pour avoir l’ensemble de ses joueurs dans le rythme pour cette rencontre.

Ce que cela change avec ou sans Neymar ?

Je ne vais pas citer tous les joueurs qui ont des grandes qualités au PSG, ils ont gagné contre le Real Madrid sans Neymar, mais c’est un très très grand joueur. Et quand ça s’additionne avec Mbappé, Di Maria… je vous ai dit que je ne vais pas tous les citer, mais il y a au moins dix noms que je pourrais dire. Ils sont très forts devants, mais aussi dans le pressing. Des fois ils attendent pour mieux contrer, ils maîtrisent plusieurs aspects du jeu.

Favre « je l’ai dit plusieurs fois, la clé sera la manière dont nous défendrons. »

Ce n’est pas seulement Neymar, je pourrais parler de beaucoup de joueurs du PSG, mais c’est le plus connu. Il y a Mbappé, Di Maria, Sarabia, Icardi, X et Y, mais ce n’est pas seulement une très bonne équipe en attaque. C’est aussi le cas au milieu et en défense. Nous devons faire une très bonne performance contre le PSG, je l’ai dit plusieurs fois, la clé sera la manière dont nous défendrons, nous devons être bons dans la récupération mais aussi lors des phases de la possession du ballon

On peut s’attendre à un match spectaculaire ?

Je préfère voir un bon match, mais parfois c’est un match qui est meilleur défensivement qu’offensivement. Je ne suis pas contre gagner 1-0 ou faire 0-0, je ne parle pas de ce match là, je parle en général. Bien évidemment, si c’est un match offensif, les spectateurs sont contents, mais pas forcément les entraîneurs. » propos de Favre relayés par Goal.

Un grand match est attendu.

Le coach du Borussia ne pouvait pas promettre une victoire facile face à l’équipe parisienne, qui a de beaux arguments. Favre rappelle d’ailleurs justement que le PSG n’a pas perdu contre le Real Madrid durant la phase de poules. Ce n’est pas rien. Cependant, il n’est pas question non plus de mettre Paris particulièrement en avant. Dortmund aussi a des joueurs de très haut niveau et de l’expérience. De toute façon, l’entraîneur se doit d’afficher une certaine confiance avant ce match aller. Un autre discours serait insensé. Son équipe a de quoi embêter le PSG, notamment avec sa force offensive.

De quoi d’ailleurs penser que l’on aura une rencontre très spectaculaire à l’aller comme au retour. Cet affrontement promet un beau spectacle, avec énormément d’intensité. Même si ce genre d’opposition accouche parfois d’un match plus « calme » que prévu car les deux équipes font très attention. On retrouve d’ailleurs cet élément dans le discours de Favre.

En tout cas, il est difficile de dire d’avance qui peut s’imposer. Il y a de chaque côté des arguments pour avoir de la confiance, mais aussi de quoi se méfier de l’adversaire. Reste à espérer que les Parisiens seront en forme et n’auront pas oublié toutes les leçons données par les expériences récentes. Il faudra tout donner pour réussite une grande performance. On compte notamment sur Neymar. L’attaquant de 28 ans ne sera peut-être pas en plein forme, mais il a les capacités pour aider Paris. Même s’il n’est pas seul, comme l’a souligné Favre. Le coach sait bien que son équipe aussi a besoin d’un très grand match pour prendre une option sur la qualification. Il ne s’agit pas seulement de mettre de l’envie ou de bloquer un joueur adverse.

Nous avons aussi évoqué cette rencontre dans notre interview avec Grégory Paisley :

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Adversaires