Restez connectés avec nous
Dugarry "Si Tuchel accepte que ces stars jouent un peu comme elles veulent, ça sera une catastrophe"

Autour du PSG

Dugarry “Si Tuchel accepte que ces stars jouent un peu comme elles veulent, ça sera une catastrophe”

Christophe Dugarry, ancien internationale français désormais consultant sportif, a évoqué au micro de RMC Sport le succès 0-1 du Paris Saint-Germain contre le Galatasaray mardi soir dans le cadre de la 2e journée de la phase de groupes. S’il globalement apprécié de match, il tient aussi à faire passer un message sur la suite.

“Il est clair que le PSG a deux visages. Celui en Championnat et celui en Ligue des champions. Ils ont réussi à mettre la même intensité que contre le Real. Ils ont été bousculés, c’est certain, face à une équipe de Glatasaray, généreuse, qui a tout donné à domicile, qui était en difficulté. Malgré tout, il y a eu une grande maîtrise des Parisiens, ils ont été un peu acculés devant leur but mais je n’ai pas senti de fébrilité. Pour moi, c’est un match plein, même s’il y a un manque d’efficacité.

Mais qu’est-ce qu’on fait pour la suite ? Thomas Tuchel a joué sans Cavani, sans Neymar et Mbappé a joué 30 minutes. Je pense, qu’il est possible, qu’une fois que les stars seront revenues, les mettra s’ils sont capables de répondre au collectif, de faire le travail, capables de se discipliner, de faire les efforts les uns pour les autres.

Dugarry “Il faut des mecs qui galopent, qui mettent de l’intensité et la vitesse.”

Et J’espère pour lui et le PSG que ces joueurs-là arrivent à se mettre dans le collectif, à faire les efforts, à faire le pressing, le replis, à mettre de la solidarité et de l’intensité, ce sera un grand PSG qu’on aura ! Si Tuchel accepte que ces stars jouent un peu comme elles veulent, ça sera une catastrophe. Je pense qu’il est capable de prendre les bonnes décisions. Notamment sur le cas Neymar. Il n’y a rien à lui donner. Pourquoi être généreux ou sympathique s’il ne compte pas rester ? Il faut des mecs qui galopent, qui mettent de l’intensité et la vitesse.”

Il n’y a pas beaucoup à redire quant aux différents constats de Dugarry cette fois. Paris a su dominer en Turquie en répondant dans l’intensité à une équipe du Galatasaray très agressive. Cela afin de permettre à la technique de faire ensuite la différence. Cela aurait pu être encore plus claire avec plus d’efficacité. Il y a eu dans le jeu de quoi obtenir un succès plus large (et tranquille sur la fin de match). C’est bien l’essentiel, même s’il faudra penser à mieux finir les actions pour éviter des regrets à l’avenir.

Au moins, la mentalité a été exemplaire. Ce qui permet de faire un match plutôt complet et d’avoir de l’espoir pour la suite. Le tout est de maintenir cet état d’esprit et de travailler encore pour régler les détails. Espérons que les “stars” sauront bien rentrer dans ce collectif. Il n’y a pas le choix pour aller loin en Ligue des Champions. C’est aux joueurs de le comprendre et au staff de faire en sorte que ce soit bien appliqué.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Autour du PSG