Restez connectés avec nous
Garétier s'en prend aux joueurs du PSG et évoque l'ajout de "l’exclusion temporaire"

Autour du PSG

Garétier s’en prend aux joueurs du PSG et évoque l’ajout de « l’exclusion temporaire »

Le Classico dimanche dernier s’est terminé sur une victoire de l’Olympique de Marseille 0-1 face au Paris Saint-Germain. C’est forcément décevant pour les Parisiens. Mais au-delà du score, ce sont les comportements des joueurs qui sont pointés du doigt. Une agressivité qui dépasse les limites est venue « pourrir » la fin du match laissant les Parisiens à 8 et les Marseillais à 9. Geoffroy Garétier, journaliste de Canal+, a tenté d’analyser ce beau capharnaüm dans le Late Football Club, tout en pointant du doigt Neymar (attaquant du PSG de 28 ans), le staff et l’arbitre du match. Puis il a proposé une solution.

Garétier « Ce dégoupillage n’a servi qu’une équipe : Marseille »

“On ne peut pas mettre les joueurs des deux équipes sur le même plan. Ce dégoupillage n’a servi qu’une équipe : Marseille. Il a servi le projet de l’OM qui ne s’est d’ailleurs jamais désuni. Ceux qui ont voulu en découdre, ce sont les joueurs du PSG. Ils sont fautifs et le management est fautif. Il aurait fallu décompresser pour les empêcher de dégoupiller.

Garétier « quand il n’est pas capable de faire le meilleur, il fait le pire« 

Neymar, quand il n’est pas capable de faire le meilleur, il fait le pire… On le sait comme ça depuis le début de sa carrière. Je reproche à l’arbitre de ne pas l’avoir sanctionné rapidement, je reproche au PSG de l’avoir fait jouer alors qu’il n’était pas prêt.“

Dans l’analyse de Garétier, on dirait presque qu’il dédouane les marseillais. Un côté « donneur de leçon » qui ne colle pas totalement avec la réalité. Dans le match, le PSG n’a pas livré une si mauvaise performance, et Marseille n’a pas fait un si bon match. Alors le résultat, donne raison aux Marseillais, qui semblaient être venus pour faire un beau match nul et qui repartent avec une victoire. Pourtant, les Parisiens ont largement dominé et pourraient s’imposer largement. Mais le PSG a encore pêché dans la finition, cela devient une inquiétante habitude.

Au niveau des comportements, les Parisiens n’ont pas été à la hauteur, c’est une certitude. Mais que dire de l’attitude des Marseillais ? Pour générer un climat aussi hostile, il faut deux équipes… et un arbitre. Paris va devoir se remettre à l’endroit et faire profil bas afin de ne pas écorner encore plus son image. C’est définitivement un bien mauvais début de saison pour le club de la capitale, qui doit vite réussir à tourner la page.

Garétier « Il manque une sanction aux arbitres : l’exclusion temporaire »

“La faute à ceux qui ont nommé l’arbitre, la faute à ceux qui ont laissé les joueurs s’autogérer. Il manque une sanction aux arbitres à l’arsenal de l’arbitre : l’exclusion temporaire. Vous mettez 10 minutes à Payet et Neymar d’emblée, je vous promets que ça contribue à changer le sort du match. S’ils savent qu’il y a ça, ça peut tout changer. »

Sa proposition d’exclusion temporaire a le mérite d’être préventive. Quand le match commence sur ces bases, il n’est pas inintéressant d’imaginer calmer tout le monde avec 10 petites minutes sur la touche pour les acteurs un peu trop « nerveux ». Le football est-il capable d’évoluer? Peut-être. Mais le changement est majeur dans la gestion des matchs et il pourrait avoir du mal à passer. Il faut surtout que les joueurs apprennent à se contrôler un peu et donnent une meilleure image de leur sport. Rien qu’en respectant l’homme au sifflet. Et les manques à ce niveau ne sont souvent pas assez sanctionnés. En attendant il va falloir que les Parisiens se remettent dans le droit chemin et ils vont pouvoir le faire assez vite dès mercredi contre le FC Metz. Sinon c’est tout un club qui pourrait « dégoupiller ».

Retrouvez ci-dessous notre dernier Podcast à propos du match PSG/OM :

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG