Restez connectés avec nous
Hamren espérait une meilleure fin à Ibrahimovic et craint que la Suède ne retrouve pas un Zlatan

Anciens

Hamren espérait une « meilleure fin » à Ibrahimovic et craint que la Suède ne retrouve pas un Zlatan

Mercredi dernier, la Suède a été éliminée de l’Euro 2016 après une défaite 1-0 contre la Belgique la laissant dernière du groupe E (l’Italie a été première, l’Irlande 3e). Une rencontre qui marquait la fin de carrière internationale de plusieurs éléments importants de l’équipe nationale suédoise, dont Zlatan Ibrahimovic, l’ex-attaquant du Paris Saint-Germain.

En conférence de presse d’après-match, le sélectionneur Erik Hamren (qui quitte aussi l’équipe nationale de Suède), s’est exprimé à propos du départ Ibrahimovic.

« Je lui avais souhaité une meilleur fin, confesse-t-il en après-match. Zlatan est unique. J’espère que la Suède va trouver d’autres bon joueurs mais je ne pense pas que dans un petit pays comme la Suède, le pays retrouve un nouveau Zlatan Ibrahimovic. » 

Capitaine depuis plusieurs années, grand artisan de la qualification à l’Euro (ce qui est déjà une très belle chose pour un pays comme la Suède, ne l’oublions pas) et meilleur buteur de l’histoire de la sélection suédois, Ibrahimovic a été un joueur essentiel de l’équipe.

Il laisse une immense trace dans l’histoire de la sélection et a acquis un statut particulier dans pays. Surtout qu’il est le fils d’immigrés et vient de quartiers difficiles, faisant de lui un symbole de la réussite de l’intégration et du travail. Une sorte de héro nationale. La réaction de ces enfants voyant Zlatan de près résume assez bien son statut :

Maintenant, la Suéde, un peu comme le PSG (à une échelle un peu différente compte tenu des effectifs disponibles et des possibilités de faire venir des joueurs), doit réussir à tourner la page. Sans oublier que le sélectionneur part aussi, avec Kim Källström (milieu) et Andrea Isaksson (gardien). La mauvaise nouvelle pour la Suède étant qu’il est difficile d’avoir une équipe complète dans un petit pays où l’hiver est long et rude et le 1er sport est le hockey sur glace.

La bonne nouvelle c’est qu’il y a souvent quelques très bons joueurs et parfois un exceptionnel. Henrik Larsson remplissait ce rôle avec Ibrahimovic. Bien sûr, avoir un joueur comme Zlatan est presque impossible tant il est unique, aussi bien dans le style que la mentalité.

Maintenant, il faut trouver la relève. Il faut souhaiter à la Suède qu’elle se distingue dès les Jeux Olympiques en août. Surtout qu’il faut aller vite puisque les qualifications à la Coupe du Monde 2018 début dès la fin de cette année 2016. Au moins, la Suède est championne d’Europe U21 en titre, ce qui est plutôt encourageant.

Enfin, pour Ibrahimovic, on peut regretter qu’il parte de la sélection et de la France avec un Euro sans but. Surtout qu’il en a mis un qui a été refusé un peu injustement. Mais contrairement à ce que pense Daniel Riolo, cela n’empêche pas Zlatan d’être un grand joueur. Et encore moins dans l’esprit des Suédois.

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Anciens