Restez connectés avec nous
Hermant s'inquiète du physique et de la "pauvreté collective" du PSG en vue de LDC

Autour du PSG

Hermant s’inquiète du physique et de la « pauvreté collective » du PSG en vue de LDC

Malgré deux succès en finale de Coupe de France face à l’AS Saint-Étienne (1-0) et face à l’Olympique Lyonnais en finale de Coupe de la Ligue (0-0, 6-5 t.a.b). Le Paris Saint-Germain n’a pas rassuré en vu de son quart de finale de Ligue des Champions le 12 août prochain face à l’Atalanta Bergame. Arnaud Hermant, journaliste L’Equipe, s’est exprimé à propos de la forme de cette équipe parisienne et des manques qu’elle connaît, sur les ondes d’Europe 1.

Hermant « A part donner le ballon à Neymar ou à Verratti, il n’y a pas grand-chose. »

« Il faisait très chaud vendredi soir, le PSG achève sa phase de préparation après quatre mois d’arrêt, mais il est indéniable que ce qu’on a vu contre Lyon après ce qu’on a vu une semaine plus tôt contre Saint-Etienne ne peut être rassurant dans le cadre de l’objectif suprême du club qui est de décrocher la Ligue des champions. Physiquement on voit qu’il y a des joueurs qui ne sont pas dans le coup : Di Maria, Icardi qui est en perdition.

Et surtout, il y a pauvreté collective. A part donner le ballon à Neymar ou à Verratti, il n’y a pas grand-chose. Par rapport à la force de frappe qu’on a pu connaître au PSG, un but en 210 minutes ce n’est pas non plus le rouleau-compresseur. Avec ce fond de jeu, le PSG ne va pas arriver lancé à Lisbonne. Les nouvelles sont bonnes pour Mbappé mais il aura coupé sa préparation pendant 15-20 jours, une préparation qui fait suite à quatre mois d’arrêt.

Hermant « l’Atalanta est une équipe qui va jouer. Ils ne savent pas rester à défendre. »

Après, l’avantage, c’est que l’Atalanta est une équipe qui va jouer. Ils ne savent pas rester à défendre. Ils vont prendre des risques et attaquer. Si Mbappé est de retour, le PSG pourra leur poser des problèmes dans la profondeur avec un jeu direct. Maintenant, c’est une équipe forte physiquement qui presse sans relâcher. Ils ont pu jouer tous les trois jours. Ils vont arriver avec plus de rythme que le PSG.

Avec seulement deux matchs officiels pour quatre mois d’arrêts, il ne fallait pas s’attendre à des prestations flamboyantes de la part des Parisiens. Sans oublier la chaleur étouffante de la dernière rencontre. Comme souvent, il faut retenir l’essentiel malgré deux matchs très moyens le PSG a su aller chercher ces deux succès et réaliser un quadruplé national. Cela sans avoir pris de but depuis la reprise (matchs amicaux compris). Pour la confiance, cette performance est excellente. Maintenant, il est évident qu’il faut que cette équipe s’améliore au niveau du jeu si elle veut atteindre ses objectifs sur la scène européenne.

L’une des premières choses à souhaiter est le retour de Kylian Mbappé, attaquant du PSG de 21 ans, pour ce quart de finale face à L’Atalanta Bergame. Sa présence sur le banc aurait un énorme impact, puisqu’une entrée en cours de match pourrait dynamiser l’attaque parisienne et surtout achever la défense du club italien. On peut espérer ce retour, il faut que les choses continuent dans le bon sens.

Le PSG a encore du temps parfaitement se préparer pour cette rencontre. Tous les Parisiens attendent ce match depuis le 11 mars et la qualification face au Borussia Dortmund en 8e de finale retour (2-0). Nul doute que cet effectif affichera une énorme détermination lors de cette rencontre afin de mettre toutes les chances de son côté pour atteindre les demi-finales de cette Ligue des Champions, ce qui serait un moment historique pour le club et le projet.

Nous avons aussi évoqué l’état de forme de l’équipe et le match contre l’Atalanta dans notre dernier podcast :

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG