Restez connectés avec nous

Anciens

Ibrahimovic « Je suis très heureux d’être allĂ© Ă  Paris….ils veulent que je travaille pour le club »

Ibrahimovic Je suis très heureux d’être allé à Paris....ils veulent que je travaille pour le club

En marge de la publication de sa nouvelle autobiographique, Ă©crite avec le journaliste Mats Olsson, Zlatan Ibrahimovic s’est confiĂ© auprès de L’Equipe. L’attaquant de 37 ans est notamment revenu sur son lien avec le Paris Saint-Germain oĂą il a jouĂ© de 2012-2016. En commençant par expliquer sa non-envie de venir en 2012 (il a expliquĂ© il y a peu avoir essayĂ© de « saboter » le transfert), car cela impliquait de quitter Milan. Il Ă©voque aussi un possible retour Ă  Paris. 

« À Milan, j’avais enfin retrouvé la forme et le bonheur. Ma famille aussi était heureuse, alors oui, je n’avais pas envie de tout changer. Je suis très heureux d’être allé à Paris. Et le PSG est très heureux que je sois venu, parce qu’avec moi, il a vu quelque chose qu’il n’avait jamais vu avant.

si je reviens au PSG, c’est pour ĂŞtre le patron.’

(…) Au PSG, d’ailleurs, ils veulent aussi que je travaille pour le club. Pour quoi faire ? Pour faire ce que je veux. Parce que si je reviens au PSG, c’est pour ĂŞtre le patron. », a rĂ©pondu Ibrahimovic dans le quotidien sportif.

Au moins, avec ces propos, Zlatan explique un peu plus sa position en 2012. Il n’Ă©tait pas spĂ©cialement contre le PSG. Il avait surtout l’espoir de rester Ă  l’AC Milan. Cela peut se comprendre. On aimerait voir un joueur montrĂ© un tel attachement au club parisien. Cela n’a pas empĂŞchĂ© le SuĂ©dois d’aider le projet du PSG Ă  se dĂ©velopper. Il n’a pas Ă©tĂ© parfait, il a eu des mots peu plaisants, mais le passage d’Ibrahimovic reste important.

Pour ce qui est de son retour, la direction peut espĂ©rer revoir le charismatique suĂ©dois au sein du club. Ses relations et son image pourraient aider sur certains aspects. Mais il faut se mĂ©fier de son ego et de dĂ©clarations difficiles Ă  contrĂ´ler. Surtout que l’on ne sait pas s’il a les compĂ©tences pour un vrai poste. Il y a le rĂ´le d’ambassadeur, mais son importance reste difficile Ă  mesurer. On a du mal Ă  imaginer Ibrahimovic a une place un peu secondaire. De toute façon, pour le moment, il n’y a rien qui fasse penser qu’il reviendra prochainement. Surtout si c’est pour ĂŞtre « le patron », mĂŞme s’il faut savoir voir de l’humour et un « personnage » dans les rĂ©ponses de Zlatan.

Publicités

Vidéos Football

 

Articles récents

Autres articles présents dans Anciens