Restez connectés avec nous
Il resterait l'espoir d'avoir plus de 5 000 personnes au Stade de France pour finales des coupes
©IconSport

Autour du PSG

Il resterait l’espoir d’avoir plus de 5 000 personnes au Stade de France pour finales des coupes

Dans ce contexte de crise sanitaire, nos habitudes ont été bouleversées. Et bien que cette situation s’améliore, le virus reste actif et il faut continuer à s’adapter avec une certaine prudence. Ainsi, même si le football revient, tout n’est pas encore « normal ». Notamment pour les finales 2019-2020 de Coupe de France, le 24 juillet entre le Paris Saint-Germain et l’AS Saint-Etienne, et de Coupe de la Ligue, le 31 juillet entre le PSG et l’AS Saint-Etienne. Le Conseil d’Etat ayant confirmé lundi le maintien de l’interdiction des rassemblements de plus de 5 000 personnes, il semblait acquis que la jauge serait imposée pour l’événement au Stade de France. Sauf que L’Equipe explique ce mardi qu’un changement est encore espéré, avec la décision du gouvernement le 11 juillet à propos de l’état d’urgence sanitaire. La Fédération Française de Football et la Ligue de Football Professionnel travailleraient donc sur un scénario avec 30% de capacité possible.

« Le premier et le plus probable, avec seulement 5 000 spectateurs au Stade de France, est le plus restrictif. Seul le premier niveau (le plus bas) de l’enceinte serait ouvert. Il y aurait 1 500 places réservées aux « accrédités » (joueurs, staffs, stadiers, personnel d’organisation, production télévisée, journalistes…). Il resterait alors 3 500 places possibles. Sur ce total, 1 200 billets seraient attribués à chacun des deux finalistes. Il resterait alors 1 100 places pour la « famille football » (présidents de ligues, de districts, de clubs professionnels…) et les partenaires.

« Le prix des tickets serait autour de 15 euros, avec la possibilité de se regrouper à trois ou quatre. »

La seconde option, est de pouvoir utiliser 30 % de la capacité du Stade de France, soit autour de 25 000 personnes (les deux premiers niveaux seraient ouverts). La règle serait la même, avec environ 70 % de places réservées aux clubs finalistes. (…) Le prix des tickets serait autour de 15 euros, avec la possibilité de se regrouper à trois ou quatre. Mais il faudra obligatoirement un siège vide entre des groupes différents. Les supporters des finalistes devraient être positionnés chacun derrière un but. L’autre solution serait de les placer en face de la tribune présidentielle. Ce serait sans doute mieux pour la réalisation télévisée, mais moins pour la sécurité. »

Ainsi, il resterait encore un espoir d’avoir un Stade de France un peu plus rempli qu’avec seulement 5 000 personnes, qui ne seraient même pas tous des supporters. Même si cette dernière option serait toujours mieux qu’un huis clos, il ne faut pas oublier. La priorité reste la sécurité, donc il faut accepter de s’adapter. Même si on espère une ambiance un peu plus festive avec 25 000 personnes.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG