Restez connectés avec nous
Julien Cazarre s'en prend à L'Equipe après son article sur le soupçon de match truqué, notamment la Une

Autour du PSG

Julien Cazarre s’en prend à L’Equipe après son article sur le soupçon de match truqué, notamment la Une

Depuis presque une semaine, les médias français s’agitent autour d’un soupçon de trucage lors de la victoire du Paris Saint-Germain contre l’Etoile Rouge de Belgrade (6-1, 2e journée de la phase de groupes de la Ligue des Champions). Même si personne ne pense pour le moment que Paris est impliqué, le fautif serait plutôt un dirigeant serbe, il y a une part de doute laissé par L’Equipe. Notamment avec sa Une pour annoncer l’affaire (ci-dessous). Laquelle a été très critiquée par le journaliste Julien Cazarre (Canal+) au micro de France Bleu Paris.

« Le club n’est pas mis en cause. Après, si toi tu as envie de vendre ton journal tu vas quand même laisser un doute sur ta première page. Il ne va pas être complètement con. Il va faire cinq pages dessus pour finir à la fin par ‘il se peut qu’il n’ait rien du tout ». Moi je considère que lorsque tu finis un article au bout de cinq pages par ‘il peut avoir une malversation ou une calomnie totale’, tu te dis franchement tu ne veux pas attendre d’en savoir un peu plus et faire juste un entre-filet et tu feras tes cinq pages un autre jour. (…)

Je trouve que l’accroche est malhonnête’

Quand tu achètes ton journal et que tu vois marqué ‘le soupçon’ avec les deux équipes lors du début du match, excuse-moi mais tu ne vois pas du tout un doute sur un dirigeant serbe. Non, tu vois juste qu’un match a été acheté. Tu te dis alors ‘qui a pu acheter ce match alors que c’est le PSG qui a gagné ?’. (…) Je trouve que cela n’est pas très honnête par rapport à ce que tu racontes à la fin de ton article.

(…) J’ai lu ensuite l’article en entier, mais je comprends il faut vendre du papier et aujourd’hui c’est compliqué. (…) Je comprends que tu vendras plus un papier ou un journal avec cette méthode. Je trouve que l’accroche est malhonnête, ce n’est pas être abruti de penser ça. »

En effet, L’Equipe semble avoir un peu joué le coup pour laisser le suspense sur l’implication du PSG, alors que rien ne va en ce sens. Sauf une possible réunion entre le dirigeant serbe soupçonné et le président parisien Nasser Al-Khelaïfi, mais personne ne s’est présenté à ce soit-disant rendez-vous. Globalement, le quotidien sportif finit par dire que le PSG n’y est très probablement pour rien. Mais sa Une ne donne pas cette idée.

D’ailleurs, ceux qui n’ont vu que cette page ou ont survolé l’affaire, ont des doutes sur l’implication du PSG. Ce n’est pas au hasard que des questions nous ont été posées par des supporters et proches sur une possible sanction à l’encontre du club parisien. Le plus triste au finale, ce que cette stratégie n’est pas vraiment surprenante venant de L’Equipe.


Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG