Restez connectés avec nous
La Préfecture de Police gronde contre le PSG et annonce que 7 supporters ont été interpellés

Autour du PSG

La Préfecture de Police gronde contre le PSG et annonce que 7 supporters ont été interpellés

Ce matin, on apprenait que le Paris Saint-Germain est convoqué par la Préfecture de Police le 15 mars prochain suite aux nombreux fumigènes allumés par les supporters sur les derniers matchs au Parc des Princes. Une information appuyée par un communiqué de la Préfecture ce jeudi. On y apprend que 7 supporters ont été interpellés en possession « d’engins pyrotechniques » et il est ensuite expliqué : 

«Des fumigènes ont été introduits en très grand nombre dans les tribunes. Près de 150 ont été mis à feu, entraînant l’interruption de la rencontre à deux reprises. En dépit de mises en garde du préfet de police sur la responsabilité du club dans la prévention de tels incidents, qui s’inscrivent dans une suite regrettable de plusieurs événements similaires comme lors du match PSG-Nice du 27 octobre 2017 et plus récemment lors du match PSG-OM du 25 février 2018, il n’est pas admissible que de tels faits aient pu se reproduire à l’occasion d’un match d’une telle importance. »

Avec un tel communiqué, on peut s’attendre à ce que la Préfecture de Police fasse part de sa colère au PSG. Il va falloir que les supporters se tiennent très bien dans les prochains matchs. Cela tombe bien, Romain Mabille, président du Collectif Ultras Paris, a promis un retour « au calme » (avec chants toujours bien sûr, mais sans infraction) pour les prochaines rencontres. Il le faut pour ne pas perdre la liberté qui a mis tant de temps à être retrouvée.

Le club de la capitale risque tout de même des sanctions en Ligue 1 et en Ligue des Champions, avec notamment des huis clos partiels.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Autour du PSG