Restez connectés avec nous
Le Graët fait le point sur l'éventuelle reprise de la saison 2019-2020 "Il y a des hypothèses"
©IconSport

Autour du PSG

Le Graët fait le point sur l’éventuelle reprise de la saison 2019-2020 « Il y a des hypothèses »

Noël Le Graët, président de la Fédération Française de Football, a accordé une interview à l’AFP. L’occasion de donner des indications suite au comité exécutif de la FFF jeudi à propos de la suspension de la saison 2019-2020 à cause de l’épidémie du coronavirus. Le dirigeant du football français fait donc le tour des pistes pour la suite, en précisant qu’il n’est pas question de se précipiter mais bien de faire attention aux directives de l’Etat.

« On ne peut pas reprendre la compétition avant que l’État ne donne son feu vert. Ensuite, il fallait expliquer les mesures gouvernementales. Et puis prendre le pouls du football amateur. (…) Pour le moment, c’est tout à fait clair: j’ai pris la décision d’arrêter les compétitions (annonce faite le 12 mars, ndlr) immédiatement après la déclaration du président de la République. Pour la reprise, ce n’est pas à nous de décider. On ne reprendra que quand l’autorisation sera donnée. (…)

Les clubs ont envie de jouer le plus vite possible mais ils sont très compréhensifs, ils savent bien qu’on ne peut pas démarrer un championnat sans autorisation. Ensuite, il y a la question des huis clos pour eux. Démarrer une compétition sans spectateur, ce n’est pas le but du jeu. Aujourd’hui, il faut être extrêmement prudent.

« L‘objectif c’est de reprendre le plus vite, mais sans risque de santé pour nos spectateurs et nos joueurs. »

J’ai demandé à tout le monde une réflexion de 15 jours encore, de bien regarder ce qu’il se passe, d’attendre les réunions avec les ministères. On ne peut pas prendre une décision aujourd’hui du type : ‘On va démarrer à telle date, on va terminer fin juillet’. Il y a des souhaits bien évidemment, mais rien de concret, aujourd’hui ce ne serait pas raisonnable.

Il y a des hypothèses de reprise: 15 mai pour certains, 1er ou 15 juin pour d’autres. Pour d’autres encore, on n’ira pas au bout. Il faut faire attention à ce que l’on dit et écouter l’État. L’objectif c’est de reprendre le plus vite, mais sans risque de santé pour nos spectateurs et nos joueurs. »

On retrouve finalement un peu le même discours que du côté d’Aleksander Ceferin, président de l’UEFA. Il y a bien évidemment l’envie de voir les compétitions reprendre et la saison 2019-2020 se finir. Le travail est fait dans ce sens. Cependant, il est impossible d’avoir une garantie sur une date de reprise ou de fin. La réflexion doit continuer et peut encore évoluer en fonction de l’épidémie. Tant qu’elle n’est pas bien arrêtée, il est impossible pour la saison de reprendre.

Alors il faut pour le moment travailler sur les différentes hypothèses afin d’être au moment de la reprise et minimiser les soucis financiers dans le même temps. Mais il n’y a pas encore une solution claire. Les discussions vont continuer. Et en attendant, chacun doit faire preuve de la plus grande prudence. L’essentiel reste la santé. Le reste suivra.

Publicités

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG