Restez connectés avec nous
Lens/PSG - Carrière souligne le défaut dans la façon de jouer des Parisiens
©Iconsport

Autour du PSG

Lens/PSG – Carrière souligne le défaut dans la façon de jouer des Parisiens

Le Paris Saint-Germain, auteur d’un match globalement décevant, s’est incliné 1-0 contre le RC Lens jeudi soir en match en retard de la 2e journée de Ligue 1 2020-2021. Privé offensivement de tous ses habituels titulaires, Paris a dû miser sur un duo de jeunes joueurs : Arnaud Kalimuendo et Kays Ruiz-Atil (attaquants de 18 ans). Eric Carrière, ancien international français dorénavant consultant, a indiqué sur Canal+ sur ce qu’il a manqué aux Parisiens.

Carrière « Ils n’ont pas beaucoup utilisé la profondeur. »

« Il n’y avait qu’un seul vrai attaquant, un jeune qui plus est. Il y avait beaucoup de joueurs qui aiment toucher le ballon, faire le jeu. Comme Kays-Ruiz. Ils n’ont pas beaucoup utilisé la profondeur. Sarabia aurait dû le faire un peu plus. C’est un peu le défaut du PSG. Ils veulent fatiguer l’adversaire. Mais il arrive qu’il mette le but et que Paris manque de solution. »

On attendait de voir ce trio d’attaque inédit. Kalimuendo et Ruiz-Atil sont deux jeunes joueurs très prometteurs. Jeudi soir, ils n’ont pas fait un mauvais match, mais ils n’ont pas non plus assez pesé sur la défense lensoise. Surtout en seconde période. Il y a finalement eu peu de jeu en profondeur, rendant les actions trop inoffensives face à une bonne défense des Sang et Or. Pablo Sarabia (attaquant de 28 ans) n’a pas non plus livré un grand match. A trop jouer proprement dans les pieds, ils ont oublié d’avancer et de plus combiner devant. C’est un défaut que l’on retrouve en effet dans certains matchs du PSG. Il faudrait par moments moins penser à la possession et mettre un peu plus de folie, ainsi que des frappes.

Cependant, Paris jouait sans aucun des 4 fantastiques avec le seul Jesé (attaquant de 28 ans) comme cartouche offensive sur le banc de touche. Thomas Tuchel, l’entraîneur, a dû beaucoup bricoler et les joueurs alignés offensivement n’avaient pas vraiment d’automatismes. Ce serait tout de même bien par moments d’avoir le sentiment que le PSG a des alternatives dans sa façon de jouer.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG