Restez connectés avec nous
L'Equipe indique l'avantage pour le PSG a avoir une tribune debout au Parc des Princes

Autour du PSG

L’Equipe indique l’avantage pour le PSG a avoir une tribune debout au Parc des Princes

Lors d’une réunion à l’Instance nationale de supporterisme ayant eu lieu la semaine dernière, Laura Flessel a fait savoir qu’elle veut que des tests de tribunes debout soient faits pour les matchs en France. Un projet auquel le Paris Saint-Germain veut participer. L’Equipe indique avec des chiffres en quoi cela serait positif pour le club de la capitale.

« Depuis le retour des ultras au Parc des Princes, en octobre 2016, entre 3 000 et 4 000 sièges ont été cassés dans le virage Auteuil. À environ 40 euros le siège, l’addition s’est vite envolée pour largement dépasser les 100 000 euros. De plus, ces dégradations donnent un travail supplémentaire aux équipes de maintenance du Parc des Princes.

En l’état, selon la loi, chaque détenteur d’une place au stade doit disposer d’un fauteuil. Il faut donc remplacer chaque assise cassée. Mais ce n’est pas toujours le cas, selon certains abonnés du virage, ce qui pose des questions de sécurité et expose le club à des sanctions en cas de problèmes. »

Des indications qui font comprendre assez vite que le PSG soit en faveur d’une tribune debout pour ses Ultras, qui n’ont de toute façon pas pour habitude de s’asseoir. Même s’il faut garder une certaine méfiance à la précision de ces nombres, car on sait que L’Equipe exagère un peu parfois les choses. Il y a tout de même sans doute du vrai.

On espère tout de même que les dirigeants n’ont pas que cet aspect en tête. Enlever les sièges peut aussi améliorer l’ambiance en donner un peu plus de liberté aux supporters, qui aiment accompagner les chants et encouragements de mouvements.

Néanmoins, il y a pour le moment un souci majeur qui est souligné par le quotidien sportif.

« Pour les rencontres de Coupe d’Europe, les enceintes ne doivent proposer que des places assises. D’une compétition à une autre la saison prochaine, le PSG pourrait donc devoir monter et démonter un certain nombre de ses sièges. »

De quoi réfléchir à changement dans les règles européennes, en passant par une discussion pour évaluer la situation, ou alors peut-être oublier le projet d’une tribune debout pour le moment. A moins que le PSG estime qu’il est préférable de démonter et remonter les sièges quand il le faut.

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG