Restez connectés avec nous

Autour du PSG

L’Equipe raconte la réunion tendue entre Leonardo, Tuchel et les joueurs après la fête d’anniversaire

L'Equipe raconte la réunion tendue entre Leonardo, Tuchel et les joueurs après la fête d'anniversaire
©IconSport

Le 20 février dernier, soit 2 jours après la défaite 2-1 contre le Borussia Dortmund (8e de finale aller de la Ligue des Champions), les joueurs du Paris Saint-Germain ont fait une fête pour les anniversaires d’Edinson Cavani (buteur de 33 ans), Angel Di Maria (ailier de 32 ans) et Mauro Icardi (buteur de 27 ans). Laquelle a suscité une polémique dès le lendemain à cause des images très festives qui sont sorties sur les réseaux sociaux. Peu après un loupé important, ce n’est pas bien passé. Les médias en ont bien profité en insistant dessus, mais cela semblait être un peu derrière désormais. Sauf que L’Equipe revient dessus ce samedi matin avec un récit de la réunion du 21 février faite avec Leonardo (directeur sportif) et le coach Thomas Tuchel. Laquelle aurait été particulièrement tendue.

« Cavani avance qu’il y a des sujets bien plus importants. »

« Avec fermeté, Leonardo explique que l’effet est désastreux, juste après une contre-performance dans un match aussi important. Un des cadres réplique calmement qu’il ne voit pas trop le problème, que le groupe avait besoin de se changer les idées et que la date ne pouvait pas être changée. ‘Leo’ regrette surtout que ces images aient été diffusées par les proches des joueurs eux-mêmes. Le dirigeant brésilien garde un ton posé mais cette dernière remarque va brusquement enflammer les débats.

Quelques joueurs, qui se sentent visés, prennent la parole , tel Edinson Cavani, pour minimiser la portée de l’incident. Le ‘Matador’ admet que faire sortir des vidéos était peut-être une erreur mais il avance qu’il s’agissait d’une fête avec les familles, qu’il y a des sujets bien plus importants et qu’on accorde trop d’importance à cette soirée.

« Keylor Navas monte aussi au créneau. »

De manière plus inattendue, Keylor Navas monte aussi au créneau pour défendre le groupe. Il explique en substance que l’important est ce qui se passe en interne, que le club ne doit pas être dirigé par l’extérieur ou réagir en fonction des réseaux sociaux. Le gardien, très touché et remonté, vient argumenter devant Leonardo jusqu’à se retrouver à quelques centimètres du dirigeant – le Costaricien s’excusera presque aussitôt de son emportement. (…)

Agacé, Neymar se plaint à nouveau de n’avoir pu jouer les semaines précédant le choc au Signal Iduna Park mais Leo lui renvoie les critiques envers le club exprimées par le crack brésilien devant les médias à l’issue du match en Allemagne. Thomas Tuchel s’exprime aussi et ne mâche pas ses mots, appuyant sans ambiguïté les propos de son directeur sportif.

« La réunion se terminera dans une ambiance plus apaisée mais ce face-à-face pourrait laisser des traces à plusieurs niveaux. »

 Face aux objections des joueurs, il va garder la même ligne, lâchant à un moment que ‘les joueurs qui ne se sentent pas concernés peuvent partir’. En réponse, un cadre influent l’invitera, provocateur, à écarter le groupe dans son intégralité… Pendant quelques minutes, dans le vestiaire, l’atmosphère sera très tendue. La réunion se terminera dans une ambiance plus apaisée mais ce face-à-face pourrait laisser des traces à plusieurs niveaux. (…) Ces épisodes ont quoi qu’il arrive eu pour effet, dans un réflexe quasi grégaire, de resserrer les liens au sein de l’effectif. »

Il faut se méfier de ce récit.

Même si la conclusion du journal sportif est presque positive, avec un lien qui serait renforcé au sein de l’équipe, on a du mal à faire confiance à tout le contenu. Difficile de ne pas penser qu’il y a un peu d’invention pour alimenter une polémique qui était presque éteinte. De quoi rappeler du négatif avant la semaine qui doit servir à préparer la réception de Dortmund le 11 mars en 8e de finale retour de la Ligue des Champions.

Surtout, on ne peut pas soudainement oublier que L’Equipe s’est joliment illustré récemment dans son manque de crédibilité au sujet de la vie du PSG. Si le journal n’arrive pas à parler correctement d’entraînements pour lesquels il y a des images publiques permettant de démentir ses affirmations, comment croire complètement cette histoire sur un événement qui s’est déroulé exclusivement en interne ? RMC Sport a aussi raconté ce moment, et c’est un média en général plus fiable à ce sujet. Il y est beaucoup moins question d’une tension, même si la réunion s’est faite avec une part de colère. Mais on peut assez facilement le deviner.

Cela ne veut pas dire que tout ce que dit le journal sportif est faux. Il y a peut-être quelques vérités. Mais on reste forcément très méfiant. Il ne faut pas tout prendre comme des faits. Bien sûr, le plus simple serait que quelqu’un au PSG prenne la parole pour donner des précisions. Mais le coach Thomas Tuchel a déjà affirmé que ce moment resterait en « interne ».

Publicités

 

Articles récents

Autres articles présents dans Autour du PSG