Restez connectés avec nous
L'Etat pourrait ne pas laisser la saison reprendre en France avant le mois d'août, annonce Le Parisien

Autour du PSG

L’Etat pourrait ne pas laisser la saison reprendre en France avant le mois d’août, annonce Le Parisien

Depuis plusieurs jours, le plan de reprise de la saison 2019-2020 se précise en France, avec l’entraînement à partir du 11 mai et entouré d’un protocole médical, puis le retour à la compétition à la mi-juin. Mais ce n’est pas encore certain. Il faut notamment l’accord de l’Etat. Alors la prise de parole du Premier ministre Edouard Philippe ce mardi à 15h à propos du déconfinement est très attendue. D’après Le Parisien, il pourrait être annoncé que cette reprise de la Ligue 1 et de la Ligue 2 devra encore attendre plusieurs mois. Ce qui ne mènerait pas forcément à l’arrêt définitif de la saison.

« il pourrait ainsi être annoncé que les manifestations sportives, même à huis clos, ne seront pas autorisées avant le mois d’août. »

« Selon nos informations, il pourrait ainsi être annoncé que les manifestations sportives, même à huis clos, ne seront pas autorisées avant le mois d’août. Lundi soir, rien n’était encore définitivement arrêté, un revirement ne pouvant être totalement exclu, mais les contours de cette tendance s’esquissaient nettement. En clair, la fin des championnats aurait, au moins à court terme, du plomb dans l’aile.

(…) Les politiques, pour la plupart, jugeraient, quelque peu déplacé la possible multiplication des tests dont bénéficieraient les footballeurs quand de nombreuses personnes en France, autrement exposées, ne peuvent pas encore y prétendre. La reprise des championnats leur paraît, en outre, secondaire quand des professions en relation avec le tourisme et la restauration sont toujours à l’arrêt.  

« L’hypothèse d’achever la saison entre septembre et décembre ne serait pas écartée. »

Si dans quelques heures ce scénario se confirme, ça ne sous-entendra, pas forcément, en effet, la fin prématurée de la Ligue 1 et un classement final établi au quotient. L’hypothèse d’achever la saison entre septembre et décembre ne serait pas écartée. Elle aurait des partisans à commencer par Noël Le Graët, le très influent président de la FFF. Il resterait, ensuite, aux clubs de Ligue 1 et de Ligue 2 à boucler l’exercice en cours d’ici à la fin de l’année civile avant le début, en début d’année 2021, de la nouvelle saison. C’est l’un des scénarios qui intéresse la Fifa avec la Coupe du monde au Qatar en novembre 2022. »

Il faut faire attention tant qu’il n’y a rien d’officiel, alors le plus sage est d’attendre cet après-midi pour être sûr de la suite possible de la saison 2019-2020. Cependant, il est bien envisageable que le plan envisagé par le monde du football pour la reprise des compétitions à la mi-juin ne puissent pas être appliqués. Il reste essentiel d’assurer la sécurité de chacun. Autant au sein des clubs et pour toutes les personnes concernées par cette reprise, mais aussi de chaque citoyen. S’il manque des masques ou des tests par exemple, il peut sembler préférable de faire attendre le football pour donner la priorité à d’autres.

Il faut rester attentif à chaque point. On peut imaginer que réflexions et discussions sont intenses en ce moment. Reste à attendre d’avoir le résultat. Si le football peut reprendre prochainement, c’est qu’il est estimé que c’est un moment raisonnable pour tout le monde. Sinon, il faudra accepter d’attendre encore.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Autour du PSG