Restez connectés avec nous
L'IFAB annonce des changements dans les lois du football : Tirs au but, hors jeu et mains notamment

Autour du PSG

L’IFAB annonce des changements dans les lois du football : Tirs au but, hors jeu et mains notamment

Pour la saison 2020-2021, le football va encore changer. Même si on ne sait pas encore quand celle en cours (2019-2020) pourra être terminée, l’International Football Association Board (IFAB) a en effet déjà décidé de plusieurs modifications des lois du jeu. Il y a quelques modifications importantes, d’autres qui permettent surtout d’avoir des règles plus claires et donc plus faciles à appliquer. Le document est très long et à retrouver ici, nous avons gardés les points qui ont semblé ici. Le texte souligné est ce qui est ajouté dans cette nouvelle édition et la partie barrée est celle qui est effacée. 

Tirs au but :

Les tirs au but sont exécutés après la fin d’un match et, sauf dispositions contraires, les Lois du Jeu doivent être appliquées. Un joueur qui a été exclu durant le match ne peut prendre part aux tirs au but ; les mises en garde ou avertissements reçus durant le match ne sont pas pris en compte lors de la séance de tirs au but.

Pendant les tirs au but –

  • Si le gardien commet une infraction obligeant le tir à être à nouveau exécuté, le gardien doit recevoir un avertissement il reçoit une mise garde lors de la première infraction et un avertissement en cas de récidive(s).
  • Si le gardien commet une infraction obligeant le tir à être à nouveau exécuté, le gardien doit recevoir un avertissement il reçoit une mise garde lors de la première infraction et un avertissement en cas de récidive(s).
    (…)
    • Si le gardien et le tireur commettent une infraction en même temps :
    • si le tir est manqué ou repoussé, le tir est à nouveau exécuté et les deux joueurs reçoivent un avertissement ;
    • Si le tir est marqué, le but est refusé le tir est considéré comme raté et le tireur reçoit un avertissement.

Hors jeu :

Un joueur en position de hors-jeu qui reçoit un ballon joué délibérément par un adversaire (à l’exclusion d’un ballon ayant fait l’objet d’un sauvetage délibéré par un adversaire), y compris de la main ou du bras, n’est pas considéré comme tirant un quelconque avantage de sa position, sauf en cas de sauvetage délibéré par un adversaire.

Les mains :

Afin de pouvoir déterminer les fautes de main, la limite supérieure du bras coïncide avec le bas de l’aisselle.

  • Il y a faute si un joueur :
    • touche délibérément le ballon du bras ou de la main, avec mouvement du bras ou de la main vers le ballon ;
    • marque directement de la main ou du bras, même de manière accidentelle (s’applique également au gardien) ;
    • récupère la possession ou le contrôle du ballon immédiatement après que le ballon a après avoir touché, même de manière accidentelle, du bras ou de la main son bras/sa main ou celui/celle d’un coéquipier et ensuite :
    • marque un but ;
    • crée une occasion de but ; Il y a en général faute si un joueur :
    • touche le ballon du bras ou de la main lorsque :

En revanche dehors des infractions susmentionnées, il n’y a en général pas faute si le ballon touche le bras ou la main d’un joueur :

Avantage :

Si l’arbitre décide d’appliquer la règle de l’avantage après une faute justifiant un avertissement ou une exclusion, il devra signifier cet avertissement ou cette exclusion au prochain arrêt de jeu,. Cependant, si l’infraction excepté lorsqu’un joueur a tenté d’ consistait à tenter d’annihiler une occasion de but manifeste, auquel cas le joueur sera uniquement averti pour comportement antisportif ; si l’infraction consistait à tenter de perturber ou stopper une attaque prometteuse, le joueur ne sera pas averti.

Sanction pour comportement anti-sportif :

  • Un joueur doit être averti pour comportement antisportif notamment s’il :
    • commet une faute toute autre infraction pour perturber ou stopper interférer dans une attaque prometteuse ou la stopper, sauf lorsque les arbitres accordent un penalty pour une faute où le joueur a tenté de jouer le ballon;

Penalty :

Avant que le ballon ne soit en jeu –

  • • Si le gardien de but commet une infraction :
    • le but doit être accordé si le ballon pénètre dans le but ;
    • le penalty ne doit pas être retiré si le ballon manque le but ou rebondit sur le(s) poteau(x) / la barre transversale, à moins que l’infraction du gardien du but ait clairement perturbé le tireur ;
    • le penalty doit être retiré si le gardien empêche le ballon d’entrer dans le but. Si l’infraction du gardien de but entraîne une nouvelle exécution du penalty, le gardien de but reçoit une mise en garde lors d’une première infraction et un avertissement en cas de récidive(s) durant le match.
    Si le gardien de but ou un de ses coéquipiers Si un coéquipier du gardien de but enfreint les Lois du Jeu commet une infraction :
    • le but doit être accordé si le ballon pénètre dans le but ;
    • le penalty doit être retiré si le ballon ne pénètre pas dans le but le gardien de but sera averti s’il est coupable de l’infraction.
    • Si un joueur de chaque équipe enfreignent commet une infraction les Lois du Jeu, le penalty doit être retiré sauf si un des joueurs commet une infraction plus grave (par exemple feinte « illégale »).
    • Si le gardien et le tireur commettent une faute infraction en même temps :,
    si le tir est manqué ou repoussé, le tir est à nouveau exécuté et les deux joueurs reçoivent un avertissement ;
    • si le tir est marqué, le but est refusé, le tireur reçoit un avertissement et le jeu reprend par un coup franc indirect pour l’équipe qui défend.

Des modifications qui ont forcément leur importance, mais il est trop tôt pour toutes les retenir car elles pourraient être mises en place pour la saison prochaine. Cela sera un choix au moment de reprendre les compétitions. Mais il est certain que ce sera acté pour le prochain exercice il sera important de regarder de près et bien avoir tous les éléments en tête pour la suite. Si c’est finalement installé dès la fin de saison 2019-2020, il faudrait très vite s’adapter avec les arbitres, entraîneurs et joueurs qui auront beaucoup d’informations à intégrer. Le plus sage serait sans doute d’attendre.

Publicités

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG