Restez connectés avec nous
Liverpool/Barcelone, Le Figaro voit un "Joli message pour l’Europe du foot. Et pour un certain PSG."

Autour du PSG

Liverpool/Barcelone, Le Figaro voit un « Joli message pour l’Europe du foot. Et pour un certain PSG. »

Mardi soir, Liverpool a réussi une superbe performance en se qualifiant en finale de la Ligue des Champions malgré une défaite 3-0 à l’aller contre le FC Barcelone. Ce qui attire forcément les commentaires. La presse ne peut alors pas s’empêcher d’évoquer une sorte de leçon à prendre pour le Paris Saint-Germain. C’est le cas de Martin Couturié dans Le Figaro.

« Certains joueurs et cadres du PSG ont sûrement eu le sourire, mardi soir, en voyant l’immense Barcelone tomber de son piédestal, chuter lourdement et surtout vivre, comme eux, cette’ remontada’ qui marque les esprits et un club au fer rouge. Le PSG n’est plus tout seul dans la tombe des humiliés, victime comme Messi le messie et le Barça d’un club anglais, mais aussi avant lui le Real, Manchester City et bien d’autres ténors de cette Ligue des champions 2018-2019 complètement folle.

« Le fruit d’une alchimie, si ce n’est secrète, en tout cas extrêmement compliquée à mettre au point. »

Remporter la Ligue des champions reste le défi suprême. Et le fruit d’une alchimie, si ce n’est secrète, en tout cas extrêmement compliquée à mettre au point. Liverpool va disputer sa deuxième finale d’affilée avec des joueurs qui ne sont ni très connus, ni parmi les plus cotés. Mais leur cœur, leur solidarité, le poids de la légende de leur club et un entraîneur de talent, ont réussi à les transcender. Joli message pour l’Europe du foot. Et pour un certain PSG. »

Évidemment, l’équipe de Liverpool est admirable. Aussi bien dans la qualité footballistique que la mentalité. Difficile d’imaginer une équipe qui aurait pu résister à un tel rouleau-compresseur poussé par des supporters admirables. Jürgen Klopp a su bâtir un vrai groupe qui s’est passé mardi soir de deux titulaires offensifs, Roberto Firmino et Mohamed Salah. Cette équipe est un exemple d’abnégation et pas seulement pour le PSG. Pour tout le football.

On vient tout de même mettre un petit bémol au constat fait par le journaliste du Figaro. Liverpool est loin de s’être construit sans de gros moyens. Il ne s’agit pas d’un petit club non plus. N’oublions pas que la venue d’Alisson Becker (gardien de 26 ans) en provenance de l’AS Rome a coûté 62 millions d’euros. Une très somme pour un gardien. Et il y a eu le record pour un défenseur central avec l’arrivée de Virgil Van Dijk (défenseur central de 27 ans) pour 85 millions d’euros en décembre 2017. Ce qui n’enlève pas que l’on aimerait voir le PSG afficher la même force collective régulièrement lors des grands soirs.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG