Restez connectés avec nous

Adversaires

L’OL sera probablement sanctionné par la LFP pour les jets de projectiles à l’encontre de Neymar, indique Le Parisien

L'OL sera probablement sanctionné par la LFP pour les jets de projectiles à l'encontre de Neymar, indique Le Parisien

Dimanche soir, le Paris Saint-Germain s’est imposé 0-1 au Groupama Stadium face à l’Olympique Lyonnais. Une rencontre malheureusement marquée par les nombreux projectiles envoyés sur l’attaquant parisien Neymar (27 ans) à chaque corner. Angel Di Maria (ailier de 31 ans) ayant aussi été visé dans une moindre mesure. Une attitude qui devrait amener une sanction de la part de la Ligue de Football Professionnel, selon Le Parisien.

« La commission de discipline de la Ligue de football professionnel devrait en effet étudier le dossier, le mercredi 2 octobre, en s’appuyant sur les observations contenues dans le rapport du délégué du match.

Les infractions constatées relèvent de la police des terrains et l’Olympique Lyonnais, vu le peu de dangerosité des projectiles lancés, risque essentiellement une peine d’amende. Ceci dit, les membres de la commission de discipline devront apprécier le caractère répétitif de ce type d’infraction et si le club incriminé était sous le coup d’un sursis. Ils devront aussi apprécier sa volonté de faire cesser ce type d’agissements en procédant notamment à l’interpellation des fauteurs de troubles. En fonction de tous ces paramètres, les sanctions pourront aller jusqu’à du huis clos partiel ou total. »

Il semble logique qu’un tel cas soit étudié par la LFP, puisque le joueur peut être mis en danger par certains objets et le match a été ralenti car le Brésilien ne pouvait pas toujours jouer. De même pour Angel Di Maria, ailier parisien de 31 ans, même si les jets étaient moins intenses et qu’il a tiré moins souvent. Reste à voir ce que la LFP décidera, mais ce serait bien que ce genre de comportement disparaisse des stades.

Publicités

 

Articles récents

Autres articles présents dans Adversaires