Restez connectés avec nous
Luis Fernandez s'en prend à Leonardo "ça me révolte...Il doit respecter l'histoire du PSG"

Anciens

Luis Fernandez s’en prend à Leonardo « ça me révolte…Il doit respecter l’histoire du PSG »

Leonardo, ancien joueur du Paris Saint-Germain (1996-1997) et directeur sportif de 2011 à 2013 qui a repris ce rôle en juin 2019, s’est très longuement exprimé au micro de PSG TV ce mardi. Le dirigeant brésilien a répondu aux questions des supporters sur de nombreux sujets, comme les prolongations de contrats de joueurs importants et la situation du coach Thomas Tuchel. Mais Luis Fernandez, ancien joueur (1978-1986) et entraîneur (1994-1996, puis 2000-2003), a surtout retenu une phrase « Les autres clubs qui ont gagné déjà la Ligue des Champions, ont été construit bien avant. Il y a une culture. Paris n’avait jamais été la ville du football, c’était plutôt Marseille. Il y a encore des choses à faire« . Laquelle a provoqué une certaine colère, exprimée auprès du journal Le Parisien.

Fernandez « Je ne souhaite qu’une seule chose, c’est que Nasser lui remette les idées en place. »

« Quand j’entends ça, ça me révolte, je ne suis pas d’accord. Je ne partage pas du tout son opinion. Je ne souhaite qu’une seule chose, c’est que Nasser lui remette les idées en place. C’est vrai que quand il est passé par le PSG, il est resté dix ans C’est bien ça, non ? Rai, lui, il a aimé le club. Même Ricardo, même Valdo. Eux, ils ne sont pas venus au club pour faire une année, flamber et partir ailleurs. Lui, il est parti au bout d’un an. Alors quand on parle de culture, il faut savoir ce qu’on dit.

Sa culture, c’est la culture italienne. Il aurait pu rester à Paris pour essayer de le faire grandir en tant que joueur. Son choix ça a été quoi? Partir. (…) C’est pour ça que ses propos n’ont pas de sens. Ils sont déplacés et j’espère qu’on aura l’occasion de lui faire savoir. Il doit respecter l’histoire du club.

Oui il y a quelque chose qui a rapport au football à Paris. D’abord, que Leonardo respecte déjà tous ces joueurs qui ont porté le maillot et qui ne sont plus là aujourd’hui. (…) Il y a une culture du supporter au PSG. Il y a des tribunes qui ont été pleines bien avant qu’il arrive. Quand il était joueur il l’a vu non? Mais ça ne l’intéressait pas à cette époque-là parce qu’il n’avait pas d’intérêt pour le Paris Saint-Germain.

Fernandez « Qu’il essaie déjà d’apaiser le climat et de mettre une bonne ambiance dans le secteur sportif. Ça sera déjà bien pour lui. C’est tout. »

D’abord je lui demande de respecter les 50 ans. Ensuite, il n’y a jamais eu autant de moyens financiers pour recruter et pour trouver les joueurs pour gagner la Ligue des champions ! Qu’il ne s’occupe pas du passé, mais qu’il s’occupe du présent! Il veut le contrôle de la formation et on voit ce que ça donne, hein, avec tous les jeunes qui sont partis. (…) Qu’il essaie déjà d’apaiser le climat et de mettre une bonne ambiance dans le secteur sportif. Ça sera déjà bien pour lui. C’est tout. »

Fernandez est un grand amoureux du PSG, on ne peut pas lui reprocher cela. Et on partage son envie du respect du club, de son histoire. Même le Paris Saint-Germain est plutôt jeune, il a déjà des pages riches qui ont été écrites, avec de grands joueurs, de superbes victoires et des titres. Alors les joueurs ou dirigeants qui en parlent doivent faire attention. Cependant, on a le sentiment qu’il s’est ici emballé pour une petite phrase qui n’est pas forcément bien interprétée.

Finalement, on voit ici beaucoup de reproches à propos du départ de Leonardo en 1997 et sa gestion aujourd’hui. Il semble que le premier épisode n’a pas été digéré par Fernandez et que ce dernier a des critiques à faire sur le club aujourd’hui. Notamment sur la formation, qui est sa bataille habituelle. Il devrait tout de même préciser ici que plusieurs départs récents ne sont pas de la faute du directeur sportif qui est revenu en 2019. Il y a eu des dossiers particulièrement compliqué, notamment celui de Tanguy Kouassi, dont l’entourage a été très gênant.

Pour ce qui est de la remarque de Leonardo, il n’a absolument pas dit que le PSG n’avait pas d’histoire. Ni que l’Olympique de Marseille en avait une plus riche. Il parlait de la ville, pas du club. Simplement, le Brésilien a indiqué qu’historiquement en France Marseille était plus « la ville du foot » que Paris. Il est loin d’être le premier à le dire. Il a précisé qu’il y a des choses à développer dans la ville de Paris pour avancer. Peut-être pensait-il à des infrastructures, à une accessibilité. En tout cas, il n’a pas critiqué l’histoire du PSG.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Anciens