Restez connectés avec nous
Madar indique ce qui empêche le PSG "d'avoir un jeu cohérent et une équipe."
©Iconsport

Autour du PSG

Madar indique ce qui empêche le PSG « d’avoir un jeu cohérent et une équipe. »

Mickaël Madar, ancien attaquant du Paris Saint-Germain (1999-2001) notamment désormais consultant, s’est exprimé sur les manques actuels de cette équipe parisienne auprès du Parisien. Ce dernier a notamment pointé du doigt les faiblesses du milieu de terrain.

« Il n’y a pas un milieu qui peut jouer au foot et éviter à certains joueurs, par exemple comme Neymar, de redescendre pour venir chercher le ballon, détaille . A un moment, les défenseurs ne passent même plus par le milieu. Ils cherchent à trouver les attaquants tout de suite. Cela empêche d’avoir un jeu cohérent et une équipe.

Madar « Ces deux derniers, ce n’est pas suffisant pour jouer au PSG. »

Verratti touche cinquante fois le ballon et ne peut pas donner de la vitesse. Gueye est mort à tous les matchs, on ne sait pas où il est, et Paredes a une bonne passe mais c’est tout. Ces deux derniers, ce n’est pas suffisant pour jouer au PSG. »

Le PSG a une carence au milieu de terrain, cela ne date pas d’hier, mais plutôt de la fin de l’aventure de Thiago Motta. Le club de la capitale n’a pas réussi à préparer la fin de sa carrière, et encore moins palier son départ. Marco Verratti, milieu de terrain de 27 ans, n’a pas su à lui seul prendre les reines de cette équipe. Même s’il fait partie des meilleurs à son poste, le milieu italien ne peut pas tout faire tout seul et son apport a forcément des limites.

Il est évident que le PSG doit recruter à ce poste cet été. Ce que le club ne cache pas. Il y a plusieurs pistes, il faut maintenant réussir à en boucler une qui aidera vraiment cette équipe. Il s’agit d’être plus solide lors des grands matchs et d’avoir une meilleure fluidité dans le jeu, avec un bon lien entre la défense et l’attaque. Car il y a en effet par moments le sentiment que les milieux sont un peu laissés de côté pour laisser les attaquants s’occuper de la création d’occasions. Même si le constat de Madar est un peu sévère, car il y a tout de même souvent un vrai jeu, des occasions créées et une cohésion d’équipe. Il s’agit de faire encore mieux, pas de sauver un collectif perdu.

Retrouvez ci-dessous notre dernier podcast à propos de Nice/PSG : Debrief d’une victoire satisfaisante, mais pas complètement maitrisée

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG