Restez connectés avec nous
Marc Westerloppe se défend aussi dans l'affaire de la discrimination dans la formation du PSG

Autour du PSG

Marc Westerloppe se défend aussi dans l’affaire de la discrimination dans la formation du PSG

Depuis que Mediapart a publié des documents prouvant que certains recruteurs du Paris Saint-Germain ont fait preuve de discrimination ethnique dans leurs suivis des joueurs, tout le monde pense surtout au club de la capitale. Que ce soit pour le critiquer ou le défendre, comme l’a fait le journaliste Pierre Ménès. Mais il y a aussi Marc Westerloppe, qui dirigeait la cellule recrutement du PSG de 2013 à 2018 et est aujourd’hui au Stade Rennais. Il est désigné comme responsable de ces actions illégales. Mais son avocat Pascal Rouiller a fait savoir qu’il compte se défendre. Cela dans un communiqué relayé par L’Equipe.

« Mon client n’a jamais commis quelque acte de discrimination que ce soit et nombreux sont ceux qui peuvent en témoigner. Il entend que la justice intervienne au plus tôt pour lever ces suspicions infondées et le rétablir dans son honneur, et va dans ces conditions initier dès à présent toutes les actions judiciaires qui s’imposent à cette fin. »

Westerloppe ne veut donc pas non plus se laisser faire et voir son nom être facilement lié à l’idée de discrimination ethnique. Ce que l’on peut tout à fait comprendre. D’ailleurs, il ne doit pas être déjà considéré comme coupable alors que les enquêtes ne sont pas terminées. Mais il y en aura forcément de trouvés et sanctionnés. Reste à attendre les résultats, même si Westerloppe a déjà prévu de se défendre. Le PSG a fait savoir qu’il partagera aux autorités des premières « réponses » de son enquête interne la semaine prochaine.


Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG