Restez connectés avec nous
Ménès Kimpembe n'était pas dans le match...Mbappé est bien meilleur à gauche qu'à droite

Autour du PSG

Ménès « Kimpembe n’était pas dans le match…Mbappé est bien meilleur à gauche qu’à droite »

Au Stade de France mardi soir, l’Equipe de France faisait face à l’Allemagne dans le cadre de la Ligue des Nations. Une rencontre remportée 2-1 par les Bleus grâce à, notamment, un doublé d’Antoine Griezmann (attaquant de 27 ans de l’Atlético de Madrid). 2 joueurs du Paris Saint-Germain ont joué côté français : Presnel Kimpembe (défenseur central de 23 ans) et Kylian Mbappé (attaquant de 19 ans). Ils ont donc été notés par le journaliste Pierre Ménès sur son habituel article d’après-match publié sur son blog. (Thilo Kehrer, défenseur central de 22 ans du PSG, a aussi joué, mais Ménès ne note que l’Equipe de France).

« Ces deux matchs en Bleu ne plaident pas pour sa cause. »

« Kimpembé (3) : Je ne vais pas l’accabler sur le penalty qu’il provoque car pour moi, il est très sévère (j’en reparlerai dans l’analyse). Mais le reste du match, ce n’est pas possible. Avant la pause, il n’était pas dans le match, pas présent dans les duels, fébrile. Et en seconde période, il est l’auteur d’une relance plein axe qui aboutit à un tir dangereux de Gnabry. Ces deux matchs en Bleu ne plaident pas pour sa cause. »

Malheureusement, Ménès est ici plutôt juste. Il est sans doute injuste de le juger sévèrement sur le penalty. Ce dernier est discutable et il y a quelques erreurs de coéquipiers qui amènent à cette situation. Le souci, c’est que le reste de la rencontre n’est pas brillant non plus pour le défenseur parisien. On l’a connu plus costaud et précis. C’est une période un peu compliquée dont il doit réussir à se sortir. Ce qu’il fera sans doute, cela peut arriver à tous les joueurs. Mais le sélectionneur Didier Deschamps n’a clairement pas eu de quoi le faire monter dans la hiérarchie pour les prochaines trêves.

« Un match moyen. »

« Mbappé (5) : Ce match a permis de confirmer une chose, c’est qu’il est bien meilleur à gauche qu’à droite. En première mi-temps, les Bleus ont joué au tir aux pigeons avec lui en lui balançant des missiles vers l’avant. Je veux bien qu’il coure vite mais là, c’était quand même compliqué. Lors de la seconde, du côté de son coéquipier en club Kehrer, il a réussi quelques bonnes choses. Dans son face-à-face avec Neuer, à la lutte avec son défenseur il n’a pas la place de mettre l’intérieur du pied et c’est lui qui glisse le ballon à Matuidi sur l’action qui amène le penalty. À part ça, un match moyen. »

Hier soir, Mbappé a en effet été plus intéressant en seconde période en étant sur le couloir gauche. De être affirmer qu’il y est toujours meilleur ? C’est un peu exagéré. Il faut aussi prendre en compte les autres changements dans l’équipe, le mieux global des Bleus. Sans oublier qu’il était face à Kehrer, un défenseur central replacé dans le couloir droit d’un 3-5-2. Ce n’est pas sa spécialité. Surtout, Mbappé a déjà été excellent à droite.

C’est notamment là qu’il a réalisé la Coupe du Monde qui lui permet d’être parmi les candidats sérieux pour le Ballon d’Or 2018, en plus de grandes performances au PSG. Mais on a déjà vu que Ménès ne veut pas le voir à droite. Sans que l’on puisse vraiment comprendre pourquoi. Hier, le vrai souci était que ses coéquipiers abusaient de sa vitesse en seconde période. Cela aurait eu le même résultat peu importe le poste.

Retrouvez ici les notes de la presse.


Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG