Restez connectés avec nous

Autour du PSG

Ménès « le PSG est désavantagé, ce n’est pas être pro-Parisien de dire ça, c’est juste regarder les matchs »

Dans sa chronique pour Yahoo Sport, Pierre Ménès est revenu sur la décision de l’arbitre mardi lors du match entre le Paris Saint-Germain et le Real Madrid (2-2, 5e journée de la phase de groupes de la Ligue des Champions) d’annuler un penalty pour Paris (et un carton rouge sur le gardien madrilène Courtois) suite à l’utilisation de la VAR en revenant sur une faute commise avant celle du portier belge. Et le journaliste de Canal+ n’a pas hésité à incriminer l’UEFA.

« Alors, sans être spécialement parano, je pose une question : ‘Est-ce qu’il y a quand même quelqu’un ici pour penser sincèrement que dans le sens inverse, le Real aurait eu le carton rouge retiré et le penalty refusé ?’ Bien sûr que non. On le voit depuis des années, les clubs espagnols sont avantagés dans cette compétition. Et le PSG est désavantagé, ce n’est pas être pro-Parisien de dire ça, c’est juste regarder les matchs. Évidemment, la remontada restant une sorte de référence en terme de sodomie arbitrale.

Ménès « VAR ou pas VAR, le PSG se fait enfler en Coupe d’Europe. »

Je pense que tout est fait à l’UEFA pour que le PSG, voire Manchester City, ne remporte pas le trophée. Parce que ça dérange les grands clubs. Alors, peut-être qu’un jour, la vérité sortira, ou pas, parce qu’on sait que tout ce milieu est extrêmement opaque. Mais en tout cas, il y a un truc qui est sûr, c’est que VAR ou pas VAR, le PSG se fait enfler en Coupe d’Europe. »

On ne veut pas aller dans la conspiration et on préfère se concentrer sur le jeu, car c’est ainsi que les matchs sont gagnés. Cependant, il est difficile ici de ne pas aller dans le sens de Ménès. L’arbitre avait très bien vu le duel en direct et avait indiqué de continuer à jouer alors qu’il avait un bon angle et avait pu juger l’intensité du geste. Chose plus difficile en vidéo. Il semble un peu étrange de revenir finalement dessus après que la décision initiale ait été de passer d’un coup à un penalty avec un carton rouge.

Mais peut-être que ce ne serait qu’un fait un peu surprenant si le PSG n’avait pas l’habitude ces dernières années de voir l’arbitre prendre des décisions très surprenantes à son encontre, comme l’a souligné le directeur sportif Leonardo. Alors est-ce que c’est surtout le poids de « l’histoire » ou l’importance auprès des dirigeants de l’UEFA ? On ne peut pas honnêtement le juger. Il reste que la question mérite d’être posée.

Publicités

Vidéos Football

 

Articles récents

Autres articles présents dans Autour du PSG