Restez connectés avec nous
Michel Drucker "Président du PSG, j'engagerais un psy...C'est un problème de mental, pas de talent"

Autour du PSG

Michel Drucker « Président du PSG, j’engagerais un psy…C’est un problème de mental, pas de talent »

Ce vendredi, Le Parisien a publié un article avec diverses « personnalités » connues en France qui doivent indiquer ce qu’elles feraient si elles prenaient la place du président du Paris Saint-Germain (Nasser Al-Khelaïf) afin de faire progresser le club après son élimination en 8e de finale de la Ligue des Champions. Le célèbre présentateur de télévison Michel Drucker a lui affirmé qu’il prendrait un psychologue pour l’équipe.

« Moi président du PSG, j’engagerais un psy. Avec tout le talent que les joueurs ont, il y a quelque chose de très étrange sur le plan psychologique. Quand on gagne 4-0 contre le Barça et qu’on en prend 6 à l’extérieur, ça ne colle pas. Ensuite, être éliminé par Manchester dans un match impossible à perdre…

« Un psy pourrait être très utile pour des interventions sur le plan collectif et aussi pour des entretiens individuels. »

Sur le papier, le PSG a la meilleure équipe d’Europe, même sans Neymar, et avec un bon coach. Ils ont tout : l’expérience, la jeunesse, le pognon. À chaque fois, ils ont péché par excès de confiance et de concentration. Un psy pourrait être très utile pour des interventions sur le plan collectif et aussi pour des entretiens individuels. C’est un problème de mental, pas de talent. », a expliqué Drucker.

Si un psychologue n’est pas forcément la solution pour que l’équipe grandisse, il faut bien avouer que Drucker semble plutôt juste dans ses propos. L’effectif parisien ne manque pas de qualité. Et, à force, beaucoup de joueurs ont pas mal d’expérience en Ligue des Champions. Ceux qui l’ont gagné doivent avoir une idée de ce qu’il faut faire. Quant à ceux qui ont surtout connu des échecs, ils devraient finir par apprendre les erreurs à ne pas commettre. Pourtant, elles reviennent.

Il y a de quoi penser que le blocage est plutôt au niveau mental. Le souci étant de le trouver précisément et de réussir à le régler. Ce n’est pas simplement une question d’envie ou de courage comme on a pu lire dernièrement. C’est plus complexe. Une part de confiance, de peur, de faiblesse…Peut-être un coach mental ou psychologue pourrait faire du bien. On pense aussi à des changements dans la direction, à un club plus fort qui sait imposer ses valeurs et se faire respecter. Auprès des joueurs, certes, mais aussi vis-à-vis de l’extérieur (journalistes, joueurs, clubs…).

Publicités

Vidéos Football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG