Restez connectés avec nous
Moatti La discrimination au PSG L'affaire n'est pas enterrée...Le club est en faute

Autour du PSG

Moatti « La discrimination au PSG ? L’affaire n’est pas enterrée…Le club est en faute »

Ce vendredi, le Paris Saint-Germain a communiqué les résultats de son enquête interne suite à la révélation dans le cadre des Football Leaks de l’utilisation par certains recruteurs du centre de formation de critères ethniques dans des documents, ce qui est interdit. Lesquels montrent que cela n’a pas vraiment été utilisé dans le recrutement. Le club a aussi annoncé des mesures prises pour éviter qu’une telle pensée ou des documents du même genre puisse revenir un jour. De quoi arriver à la fin du dossier ? Etienne Moatti, journaliste de L’Equipe, a affirmé sur le plateau de La Chaîne L’Equipe que ce n’est pas possible.

“L’affaire n’est pas enterrée. Pas du tout. C’est une ligne de défense tactique du PSG. A partir du moment où ces fichiers ont été mis en place, le Paris Saint-Germain est en faute. C’est une faute grave. On imagine qu’il n’y aura pas qu’une enquête interne. L’enquête de la commission d’éthique de la FFF va renvoyer un certain nombre de salariés devant la commission de discipline. Il peut y avoir des sanctions sportives. Et une transmission à la justice. »

« N’empêche que ça existe. »

« Ces fichiers, extrêmement graves, avaient un but. On voulait freiner par exemple l’arrivée de Blacks dans la formation du PSG. Peut-être qu’il n’a pas abouti. Tout le monde remarque qu’il y a beaucoup de blacks dans les équipes de jeunes du PSG. N’empêche que ça existe.”, a déclaré Moatti.

La discrimination et le racisme sont  évidemment des choses graves. Il ne doit pas y en avoir dans le football, le sport ou en général. Ce n’est pas à banaliser. Cependant, il ne faut pas chercher à absolument sanctionner le PSG ou le placer comme grand méchant. Des recruteurs ont mal pensé et agit. Ils ont pu le faire à l’insu des dirigeants, il est impossible de tout surveiller. L’essentiel, comme le montrent les effectifs de la formation parisienne et l’enquête du PSG, c’est qu’on ne retrouve pas de discrimination dans le recrutement qu’il y a eu.

Même si d’autres enquêtes peuvent et vont être menées, il n’y a pas de quoi s’en prendre au PSG comme Moatti le fait. Il faut prendre le sujet au sérieux et agir pour effacer le problème, mais cela passer par des actions intelligentes et bien ciblées.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG