Restez connectés avec nous
Nenê évoque son arrivée au PSG, le projet QSI, son départ et un éventuel rôle "concret"
©IconSport

Anciens

Nenê évoque son arrivée au PSG, le projet QSI, son départ et un éventuel rôle “concret”

Depuis le début de la semaine, L’Equipe s’est lancé dans une série d’interviews de Brésiliens passés par le Paris Saint-Germain. Ici, c’est Nenê, milieu offensif/ailier de 38 ans aujourd’hui à Fluminense (Brésil) qui a joué au PSG de juin 2010 à janvier 2013, qui s’est confié dans le journal sportif. L’occasion de revenir longuement sur ce qu’il a vécu avec Paris, en commençant par son arrivée et le lien qu’il a su forger avec les supporters.

Nenê “La magie a opéré tout de suite.”

“Mon idole de jeunesse, c’est Rai, donc j’ai toujours été attiré par Paris, la ville, son club, son stade… Je n’avais pas trop envie de découvrir un autre pays (il avait alors des contacts avec Schalke 04 et Benfica) et j’étais content quand j’ai su que le PSG s’intéressait à moi. J’étais aussi attiré par le fait que le club se cherchait encore. Il voulait retrouver les sommets, la Ligue des champions notamment, et j’ai aimé l’idée de participer à cette reconstruction. En fait, Paris était ma première option, donc ce transfert était facile à gérer (rires).

Ce dont je me souviens surtout, c’est que je n’ai presque pas eu besoin de temps d’adaptation. La magie a opéré tout de suite. (…) C’était vraiment excitant les premiers mois. La connexion avec le public a vite fonctionné aussi. Ça a commencé comme une belle histoire d’amour. J’ai engrangé de la confiance et ça s’est passé naturellement.

Nenê “C’est une énorme fierté d’avoir réussi à conquérir le public.”

Le chouchou du Parc ?

J’avais même un chant à mon nom. Je me sentais important. Le respect et l’amour que les supporters m’ont donné étaient vraiment incroyables. Encore aujourd’hui, sept ans après mon départ, j’ai l’impression qu’ils ne m’ont pas oublié. C’est unique. C’est une énorme fierté d’avoir réussi à conquérir le public.”

Même si le PSG est un club toujours relativement jeune, il a en effet déjà une très belle histoire avec le Brésil. Laquelle avait d’ailleurs été mis à l’honneur avec le maillot extérieur jaune de la saison 2017-2018. Et on voit ici que cela joue aussi dans les choix des joueurs. Nenê avait déjà suivi le PSG quand il était jeune, avec une idole qui y jouait. De quoi donner envie de faire aussi partie de l’histoire du club parisien. Ce qu’il a fait avec beaucoup d’envie, un certain enthousiasme et un talent remarquable. De quoi, assez logiquement, être apprécié des supporters. Ce qui est en effet toujours le cas aujourd’hui. Et Nenê a eu en plus la

Nenê évoque son arrivée au PSG, le projet QSI, son départ et un éventuel rôle "concret"

Joie NENE (apres son goal) – 17.11.2012 – Paris Saint Germain / Rennes – 13eme Journee de Ligue 1 chance de participer à une étape particulièrement marquante de l’histoire du PSG avec le lancement du projet QSI en 2011. Un tournant dont il a aussi parlé dans L’Equipe.

Nenê “On voyait des investissements s’opérer à tous les niveaux.”

“Ça m’a excité grave ! J’étais très content que le PSG puisse mettre les moyens pour devenir l’un des meilleurs clubs du monde. (…) Tout ne pouvait pas se faire du jour au lendemain mais je savais qu’ils allaient atteindre le niveau auquel ils sont aujourd’hui. On voyait des investissements s’opérer à tous les niveaux.

Quand tu peux améliorer ta préparation, ta récupération, ton alimentation, ça se reflète sur le terrain. L’exigence de la direction était plus élevée aussi. Quand tu deviens plus exigeant, tu progresses. (…) Mais le gros regret, c’est de ne pas avoir gagné le titre. Encore aujourd’hui, j’ai vraiment les boules.

En 2012, Ibrahimovic et Thiago Silva arrivent ?

Là, on a compris que Leonardo et les Qatariens voulaient vraiment atteindre les sommets européens.”

Il y a eu des sceptiques, mais ce projet a provoqué un certain enthousiasme du côté de beaucoup de supporters. On peut imaginer que des joueurs aussi étaient heureux de voir ce développement du club, qui se tournait désormais clairement vers les titres et une vraie ambition européenne. Certes, il aurait été plus “beau” d’y arriver petit à petit. Mais on ne va pas bouder ce coup de pouce qui a permis au PSG de franchir un palier. Une étape importante dans son histoire, il faudra réussir ensuite à rester au très haut niveau. Malheureusement, Nenê n’a connu cela que brièvement puisqu’il est parti dès janvier 2013. Ce qu’il a expliqué auprès du quotidien sportif.

Nenê “Je pense qu’ils pouvaient me montrer un peu plus de reconnaissance par rapport à ce que j’avais accompli.”

“Quand je ne joue pas, je me sens inutile. Je ne fais pas la tronche mais je suis privé de la joie que je peux ressentir quand je suis sur le terrain. Avec le recul et avec ma façon de penser aujourd’hui, je n’aurais pas pris cette décision. Je serais resté beaucoup plus longtemps à Paris. À ma décharge, je sortais de ma meilleure saison et les dirigeants ont attendu très longtemps avant de me proposer une prolongation. Je pense qu’ils pouvaient me montrer un peu plus de reconnaissance par rapport à ce que j’avais accompli. Comme ils ont tardé, j’ai reçu des opportunités financièrement difficiles à refuser.”

Le Brésilien est donc honnête, le temps de jeu a logiquement joué dans son départ. Sans se plaindre, il fait simplement comprendre qu’il a besoin de se sentir plutôt important. Ce qui était plus difficile avec un effectif soudainement renforcé et un rôle de doublure qu’il avait sur les premiers mois de la saison 2012-2013. Cependant, il ne cache pas qu’il aurait pu s’accrocher, ce qui semble assez juste. Il était décevant de le voir déjà partir après de belles performances à Paris. C’est dommage, l’histoire aurait pu être plus longue et belle. Mais c’est aussi un peu à cause de la direction, qui n’a pas particulièrement cherché à garder le gaucher. On ne peut pas dire non plus que ce choix ait coulé l’équipe. Surtout, les sentiments restent positifs du côté de Nenê et il reste aimé des supporters. C’est toujours agréable. D’ailleurs, il n’exclut pas d’y revenir pour prendre une place un jour.

Nenê “Un jour, j’aurai peut-être un rôle plus concret, on verra.”

“Je me sens encore parisien. Je suis comme un ambassadeur qui a marqué l’histoire du club. J’en suis fier. Le PSG c’est ma deuxième maison. Je ne vais jamais oublier, la ville, le club, l’amour des supporters. Un jour, j’aurai peut-être un rôle plus concret, on verra.”

Le Brésilien pourrait donc un jour occuper un rôle au PSG, même si c’est encore très flou. Mais c’est toujours à garder en tête pour un besoin futur et c’est un plaisir de voir un ancien joueur resté aussi attaché au club.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Anciens