Restez connectés avec nous
Papin La MCN A un moment, quel que soit le statut, il faut se mettre au service de l’équipe

Autour du PSG

Papin « La MCN ? A un moment, quel que soit le statut, il faut se mettre au service de l’équipe »

La défaite du Paris Saint-Germain mardi à Liverpool (3-2, 1re journée de la phase de groupes de la Ligue des Champions) attire de nombreux commentaires. Surtout des critiques. Notamment les attaquants Neymar (26 ans), Edinson Cavani (31 ans) et Kylian Mbappé (19 ans). L’ancien Ballon d’Or 1991 et international français Jean-Pierre Papin a donné son avis en détails dans Le Parisien.

« Dans le football moderne, tout le monde travaille. Tu ne peux pas t’imposer si les attaquants ne font pas un minimum d’efforts de replacement. En plus, en défendant, ils partiraient de plus bas, seraient plus près des autres et ce serait plus facile de lancer les offensives.

Comment bien associer ces attaquants ?

Paris, ce ne sont pas des héros, ce sont des ego. A un moment, quel que soit le statut, il faut se mettre au service de l’équipe. Il y a une différence entre les stars qu’on voit à l’étranger et celles de chez nous. On a l’impression qu’en France, ce n’est pas gérable. Pourquoi à Liverpool, les mecs se mettent ‘le cul par terre’ et pas chez nous ? Quand Neymar jouait à Barcelone, il défendait de temps en temps…

Ce genre de match doit servir de déclic’

La qualité, elle est ancrée, c’est l’ADN de ces joueurs. Il y a zéro problème là-dessus. Il faut que la mayonnaise prenne, que chacun prenne conscience des qualités qu’il y a autour de lui. On s’en fout de savoir qui est la star de l’équipe ! Le projet du club, c’est de gagner la Coupe d’Europe. Si tu ne l’as pas en tête, tu ne la gagneras jamais. Ce genre de match doit servir de déclic. »

Même si Cavani a fait plusieurs fois les efforts, on a pu le voir moins vaillant que d’habitude. On peut faire un effort pour le comprendre. Voir ses deux coéquipiers offensifs ne pas défendre et en plus jouer de leur côté quand ils ont ballon peut être très agaçant.

Ce qui ne vaut pas que pour Cavani. Peu importe qu’ils soient des « stars » ou non, Mbappé et Neymar ont de quoi fatiguer leurs coéquipiers. Déjà, il faut faire un effort supplémentaire puisqu’ils n’aident pas. Ce qui est difficile à compenser à ce niveau. Et à cela s’ajoute des pertes de balles rapides sans avoir forcément cherché à jouer avec leur équipe. Un comportement qui ne peut pas amener à la victoire en Ligue des Champions.

Espérons que, comme le dit Papin, que cette défaite face à une équipe de Liverpool qui a affiché le bon état d’esprit (efforts, solidarité, collectif) serve de leçon et de « déclic ». Il serait temps, car ces défauts affichés mardi ne sont pas nouveau.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG