Restez connectés avec nous
Peter Luccin juge son passage au PSG comme «un gâchis» et évoque le projet actuel
©Iconsport

Autour du PSG

Peter Luccin juge son passage au PSG comme «un gâchis» et évoque le projet actuel

En 2000, le Paris Saint-Germain s’est activé sur le marché des transferts en recrutant trois jeunes joueurs qu’étaient Nicolas Anelka (2000-2002), Stéphane Dalmat (2000) ainsi que Peter Luccin (2000-2001). Auprès du journal Le Parisien, Luccin est revenu sur son passage à Paris et estime que le club n’a pas laissé le temps à lui tout comme à ses coéquipiers de s’imposer dans cette équipe et de prouver leur valeur.

Luccin « on ne nous a pas laissés le temps d’écrire une histoire commune. »

«Le club, en nous recrutant, Nico (NDLR : Nicolas Anelka), Steph (NDLR : Stéphane Dalmat) et moi à l’été 2000, avait consenti de gros efforts financiers et fait, clairement, le pari de la jeunesse. Mais au PSG, on ne nous a pas laissés le temps d’écrire une histoire commune. Tout s’est un peu délité. On a d’abord vécu un changement d’entraîneur en cours de saison. Stéphane part à l’Inter Milan au mercato d’hiver et je suis prêté au printemps suivant à Vigo… Quel gâchis !»

Malgré ce goût amer, l’ancien milieu de terrain suit toujours l’actualité du club de la capitale et a notamment évoqué la finale de Ligue des Champions disputée le 23 août dernier face au Bayern Munich (0-1).

Luccin « Ce club a bâti une équipe avec de très grands talents pour remporter la Ligue des champions. »

«Bien sûr. Ce club a bâti une équipe avec de très grands talents pour remporter la Ligue des champions. Ça n’est pas passé loin en août. En finale, j’ai trouvé les joueurs un peu sur la retenue, incapables de reproduire ce qu’ils avaient accompli lors des deux matchs précédents. Ils ont sans doute été un peu inhibés par la pression, rattrapés par l’événement, au contraire des Bavarois.»

Il est forcément dommage que lorsqu’un club investi sur des joueurs, il ne leur laissent pas le temps de s’imposer. Malheureusement, c’est trop souvent comme ça dans la plupart des clubs de football. Lorsqu’un investissement financier est réalisé, le club a besoin de résultats afin de rentabiliser ses dépenses et si ce n’est pas le cas des décisions doivent être prises. Il y a aussi parfois des désaccords entre ce que désir l’entraîneur et les joueurs qui sont recrutés. Un tel cas est logiquement pénalisant pour le club, le coach, mais aussi les joueurs qui se retrouvent dans une situation où ils sont en manque de temps de jeu et un départ est finalement la meilleure solution.

Il n’y a pas si longtemps, le PSG s’est encore retrouvé dans cette situation, il y a eu des joueurs recrutés à très peu de temps a été pour s’imposer et qui ont très rapidement quitté le club. Heureusement, depuis quelque temps le recrutement du PSG reste bon et cohérent. Même s’il y a toujours des erreurs, elles sont moins importantes et les mercatos sont généralement très précis, notamment avec le directeur sportif Leonardo (revenu en 2019). C’est ce qu’il faut dans ce genre d’équipe, puisqu’en témoigne ses dernières performances, il ne lui reste pas grand-chose pour atteindre son objectif principal qu’est de soulever la Ligue des Champions.

Il faut donc parfaitement ciblé les manques du collectif afin de les combler avec précision et permettre donc à celui-ci de progresser. Le PSG a marqué son histoire il y a quelques mois, il faut donc espérer que les différents changements effectués, comme celui de l’entraîneur, Thomas Tuchel (2018-2020) a été limogé au profit de Mauricio Pochettino, apportent leurs fruits et aident cette équipe à concrétiser ses objectifs.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Autour du PSG