Restez connectés avec nous
Pierre Ménès Neymar, ça va être une affaire d'Etat...toute la presse de merde va en faire des caisses

Autour du PSG

Pierre Ménès « Neymar, ça va être une affaire d’Etat…toute la presse de merde va en faire des caisses »

Comme après chaque journée de Ligue 1, Pierre Ménès a écrit un article sur son blog afin de revenir sur la 21e levée de championnat qui s’est jouée mardi et hier (retrouvez le résumé ici). Il est notamment revenu sur l’immense victoire 8-0 du Paris Saint-Germain contre Dijon et la triste polémique qui va en découler.

« Alors évidemment, on s’attendait à une lourde défaite du DFCO dans ce match qui opposait la pire défense à la meilleure attaque. Mais on ne s’attendait pas à ce que Paris marque dès la quatrième minute et que le score soit déjà de 4-0 à la mi-temps.

Et c’est la grande différence de ce PSG avec certains de ses devanciers : quand il est bien dans un match, il ne lâche pas le morceau et va au bout de toutes ses actions. Il y a d’abord eu le doublé de Di Maria – son premier but est magnifique -, la tête de Cavani qui lui permet d’égaler le record d’Ibra et surtout le match de mammouth de Neymar, auteur d’un quadruplé et de deux passes décisives. Et qui a pourtant quitté le terrain très fâché. J’imagine que c’est à cause des sifflets qui ont accompagné son penalty réussi qui privait Cavani du record.

c’est le lot du PSG de faire parler les bavards…’

Et je suis sûr que ça va être une affaire d’État et qu’on va plus parler de ça que de la qualité du match du PSG et de la prestation XXL de Neymar. Je suis persuadé que toute la presse de merde va en faire des caisses là-dessus, en mode ‘et pourquoi il ne l’a pas laissé tirer le penalty ?’, ‘il va quitter le PSG parce qu’il n’a pas aimé les sifflets’ et autres conneries du même genre. Mais bon, cette année c’est le lot du PSG de faire parler les bavards… »

Pour ce qui est du match, il faut en effet souligner le fait que le PSG a joué à fond (ou presque) du début à la fin du match. Le score est lourd en partie parce que Dijon a fait quelques erreurs et a plus ou moins lâché prise en seconde période, mais c’est surtout grâce à des Parisiens en grande forme. On a pu ressentir au Parc des Princes l’envie de très bien faire d’un bout à l’autre de la rencontre. Une telle mentalité avec la qualité qu’il a dans l’effectif peut amener à de très grandes choses. Le match d’hier en est un bon exemple. On espère revoir ce niveau (sans forcément arriver à 8-0, car c’est très difficile) régulièrement.

Une affaire qui tourne autour de pas grand-chose.

Ce qui est dommage, c’est que la « polémique » autour de Neymar et des sifflets vient un peu gâcher la fête. Tout devrait être positif ce matin, mais il y a ce petit point qui va attirer l’attention. Pourtant, il n’y a rien de très particulier. Peut-être que Neymar aurait pu laisser le penalty à Cavani, mais les tireurs étaient déjà décidés, comme l’a indiqué Thomas Meunier. Et l’Uruguayen n’a même pas demandé à tirer. Il battra le record autrement et un jour, c’est tout. N’oublions pas que Neymar apporte beaucoup au PSG. La preuve hier encore : 4 buts et 2 passes décisives. On peut penser aussi que Neymar aura vite oublié ces sifflets de frustration. Il ne faudra tout de même qu’il ait les acclamations du Parc qu’il mérite et qu’il a d’habitude.

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG