Restez connectés avec nous
Pilorget "Tout n'est pas encore prêt dans le PSG pour passer un cap...Tuchel n'est pas fautif"

Autour du PSG

Pilorget « Tout n’est pas encore prêt dans le PSG pour passer un cap…Tuchel n’est pas fautif »

Jean-Marc Pilorget, ancien grand défenseur (1975-1989) du Paris Saint-Germain aujourd’hui entraîneur, a évoqué l’apport de Thomas Tuchel au sein du club parisien et le bilan de sa première saison. Tout n’est pas réussi cette année, mais ce n’est pas à cause du coach en place selon lui. C’est plutôt au club de faire en sorte d’aider l’Allemand, qui a déjà fait un très bon travail.

« Il ne faut pas comparer le management de Tuchel et d’Emery à Paris. C’est un constat qui mérite d’être fait. (…) Pour moi, Tuchel a amené un peu plus de rigueur et de discipline. Un peu plus de vivre ensemble. Ce n’est pas forcément pour cela qu’il est venu et qu’on le paye. On sait qu’il est là pour faire passer un cap en Ligue des Champions. J’ai tout de suite été séduit par son discours et sa façon d’arriver dans ce club.

« Le problème vient d’ailleurs. Le club doit le trouver et faire en sorte que les leçons soient dorénavant retenues. »

Il a une manière intéressante de fonctionnement. Il est très intelligent. Que ce soit avec les joueurs ou la presse, il a compris comment il fallait fonctionner. Même si, comme tous coach, il a sa part de responsabilité dans l’échec qu’a connu le PSG, il arrive dans un contexte de fin de cycle avec certains joueurs. Tout n’est pas encore prêt dans le club pour passer un cap. Mais Tuchel n’y est pas pour quelque chose. Il n’est pas fautif. Le club mérite d’avoir des gens qui travaillent ensemble. (…) Pour moi, le problème vient d’ailleurs. Le club doit le trouver et faire en sorte que les leçons soient dorénavant retenues. », a déclaré Pilorget.

L’entraîneur allemand a apporté de bonnes choses, il faut de la continuité et de l’aide.

Tuchel n’a pas tout fait parfaitement, mais il est difficile de lui reprocher beaucoup de choses sur cette saison. On a vu le groupe grandir mentalement et tactiquement. Il y a une belle ambiance, une certaine solidarité et beaucoup de victoires. Il y a aussi une certaine progression de certains joueurs. Dont quelques-uns ont appris à être à l’aise dans un autre poste que le leur. Ce qui vient notamment de manques dans l’effectif, certes, mais c’est une belle performance pour le coach.

Le souci, c’est l’échec en Ligue des Champions qui arrive de façon un peu inexplicable et douloureuse. On peut penser aux absents et à l’arbitrage, mais il y a un petit quelque chose en plus. Ce petit point qui fait que depuis plusieurs années le PSG a comme une faiblesse dans les moments où il est attendu en Ligue des Champions. Cela vient d’avant Tuchel et ce dernier n’a pas pu tout régler. On ne peut qu’espérer que la direction saura se remettre en question et écoutera l’entraîneur ses demandes pour essayer de réparer au mieux ce douloureux défaut. Mais clairement, l’entraîneur n’est pas à pousser dehors. On peut même espérer qu’il fera de très belles choses au PSG. La progression de cette saison permet d’y croire. Surtout si Neymar (attaquant de 27 ans) fait enfin une saison en étant disponible en 8e de finale de la Ligue des Champions.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG