Restez connectés avec nous
Pochettino a une "identité de jeu" et une bonne relation avec son groupe, souligne Laurens
©Iconsport

Autour du PSG

Pochettino a une « identité de jeu » et une bonne relation avec son groupe, souligne Laurens

Présenté ce samedi, Mauricio Pochettino a fait ses premiers pas en tant que nouvel entraîneur du Paris Saint-Germain. Julien Laurens, spécialiste du football anglais, a évoqué auprès de RMC Sport l’arrivée du tacticien argentin au sein du club de la capitale. Ce dernier s’est aussi exprimé à propos de l’identité de jeu qu’impose Pochettino, qui était très claire lors de son passage à Southampton (2013-2014) ou encore à Tottenham (2014-2019).

A Southampton, sans avoir l’effectif de Tottenham ou du PSG, on voyait déjà très bien ce qu’il voulait faire. Il a cette identité de jeu, ce qu’on reprochait un peu à Thomas Tuchel. C’est clair, défini, un jeu vers l’avant, il attaque beaucoup, avec du mouvement, que ce soit avec les latéraux, les offensifs dans un 4-2-3-1, le pivot du milieu de terrain. C’est beaucoup de pressing, contre-pressing, récupérer le ballon très vite. Ca demande beaucoup de travail. Y compris à l’entraînement. Il arrivait qu’à Tottenham, pendant la préparation, il fasse trois séances par jour. Pour que sa méthode fonctionne, il faut être au top physiquement. Il est d’ailleurs très tatillon sur l’état physique de ses joueurs, sur le poids, sur la diététique.

Laurens «ils sont allés chez lui pour le remercier, ils ont pleuré.»

Et puis il y a le relationnel avec le vestiaire. J’ai rarement vu des joueurs pleurer comme avec son départ. Dele Alli, Harry Kane, ils sont allés chez lui pour le remercier, ils ont pleuré. Il a beaucoup fait progresser ses joueurs individuellement et collectivement. Partout. Il les a fait passer à un autre niveau. Pochettino, c’est quelqu’un qui donne beaucoup. Lui-même doit être à 100%. C’est pour ça qu’il était arrivé en fin de cycle à Tottenham. Il y avait eu cette perte d’énergie avec la finale de Ligue des champions perdue contre Liverpool. C’est ce qui lui a coûté sa place. C’est quelqu’un qui est rassembleur, charmeur, qui parfois peut être dur, très dur, avec les joueurs et les journalistes aussi.»

Malheureusement pour Pochettino, il aurait très peu de temps pour mettre en place son système de jeu durant cette seconde partie de saison. Il va donc falloir être patient avec cette équipe puisque cela prendra certainement plusieurs semaines avant de voir de véritables changements. Mais le passé de Pochettino parle pour lui, ce qu’il a réalisé en Angleterre et ce qui ressort de ses différents passages que ce soit à Southampton ou à Tottenham, sont très enthousiasmant pour la suite. Les entraîneurs qui laissent une telle trace au sein d’un vestiaire sont très rares, il faut donc espérer que ce soit le cas aussi au PSG.

Sous Thomas Tuchel, le principal reproche qui était fait est que cette équipe n’avait aucune identité de jeu claire. Le tacticien argentin arrive lui avec des idées bien définies, qu’il va transmettre à cette équipe. Il faut donc espérer que l’intégralité de l’effectif soit réceptif à sa méthode afin que l’équipe monte rapidement en puissance. Le club de la capitale a des échéances importantes qui vont se dessiner très rapidement, les résultats vont donc primer sur le style de jeu et l’identité.

Mais nul doute que l’entraîneur argentin voudra très rapidement que l’équipe ait sa propre identité de jeu, d’autant plus que son jeu basé sur l’offensive pourrait parfaitement convenir aux qualités de cet effectif parisien. Si les joueurs prennent du plaisir dans cette configuration cela pourrait être assez fantastique et cette équipe pourrait certainement atteindre un niveau qu’elle n’a jamais connu.

Retrouvez ici notre Podcast sur le style de Pochettino et les difficultés à prévoir pour les prochaines semaines.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Autour du PSG