Restez connectés avec nous

Adversaires

Pour Souquet « c’est un peu une guerre des nerfs » avec Neymar, « ça agace »

Pour Souquet "c’est un peu une guerre des nerfs" avec Neymar, "ça agace"

Ce week-end, le PSG s’est imposé difficilement à Montpellier (1-3). Au delà de l’intensité, les montpelliérains ont mis un grand impact physique. Beaucoup de joueurs parisiens ont subit des fautes. Notamment Neymar, qui a beaucoup tenté par des dribbles ou des percées individuelles. Le match fut très tendu entre la star parisienne et les joueurs du MHSC. Arnaud Souquet, joueur du MHSC, est revenu sur ce match dans l’émission Team Duga, sur RMC Sport. 

« Je pense qu’il y avait de la frustration derrière tout ça, estime Souquet. C’est le fait qu’à un moment donné, en menant 3-1, ils faisaient des petits une-deux, des passes à trois-quatre mètres. Mais après, c’est de bonne guerre aussi. Tout le match, on a été devant. On a joué avec nos armes et je peux comprendre. Mais c’est dommage pour un joueur comme ça parce qu’on voit la qualité qu’il a. »

« Oui, ça agace. Mais le problème, c’est que si on craque, qu’on y va et qu’on le coupe en deux, c’est nous qui serons pénalisés derrière. Et lui aura réussi ce qu’il veut. Donc il faut essayer d’être intelligents et de faire le moins de fautes possibles. Parce que quand on voit le coup franc qu’on a concédé et celui qu’il a failli mettre, il faut essayer de limiter les fautes. Mais c’est un peu une guerre des nerfs. »

Ce fut un match très tendu pour les deux équipes. Tout d’abord, dès le premier contact sur Neymar (3e min), on a senti l’impact qu’allaient mettre les montpelliérains. Les joueurs du MHSC ont mis de l’agressivité durant tout le match, et il y a eu beaucoup de fautes sur Neymar en particulier. Le brésilien, réputé pour ses dribbles et ses provocations, a beaucoup subi. Durant tout le match il s’est retrouvé à de multiples reprises à terre., et a beaucoup plus subi de faute que Kylian Mbappé, notamment parce qu’il a beaucoup plus participé au jeu.

Arnaud Souquet dit des choses vraies, cependant, Neymar a surtout chambré quand le PSG menait déjà 3-1, alors que beaucoup de fautes montpelliéraines ont eu lieu avant le carton rouge de Pedro Mendes (73e). Donc, les joueurs du MHSC avaient déjà mis beaucoup d’impact dans les duels, et à la fin, les fautes ont provoqué de plus en plus de coup francs dangereux, et aussi une expulsion. Pendant le match, on a pas vraiment senti que les joueurs ne voulaient vraiment faire faute que sur Neymar, ils ont mis une grande intensité de manière globale. Comme quand Pedro Mendes avait fauché Juan Bernat, pour son premier jaune.

Dans cette interview il est aussi fait mention des sautes d’humeurs qu’on peut avoir face à des joueurs dribbleurs. Cependant, il est normal que certains joueurs aiment cela. Le dribble et le spectacle sont quelque chose d’important dans le foot. Certes, quand on le subi ce n’est pas réjouissant, mais il faut savoir rester calme. Les montpelliérains ont beaucoup pleuré après le match, et ce n’est pas vraiment une attitude de joueurs professionnels. Malheureusement, c’est une attitude courante en Ligue 1… Certes Neymar est très fatiguant parfois, mais il a encore le droit de dribbler. C’est un joueur qui aime faire le show, et c’est le style de jeu qui le définit depuis toujours, et fait qu’il est autant médiatisé.

Il serait bon qu’en Ligue 1 on arrête de pleurer « à l’arrogance » ou au « manque de respect » quand on se retrouve face à un tel phénomène, et qu’on accepte le fait que c’est une chance pour le championnat de France d’avoir un joueur de ce niveau.

Publicités

Vidéos Football

 

Articles récents

Autres articles présents dans Adversaires