Restez connectés avec nous
PSG/Bayern - Kombouaré distribue quelques bons points malgré "de gros regrets"
©IconSport

Autour du PSG

PSG/Bayern – Kombouaré distribue quelques bons points malgré « de gros regrets »

Auprès de L’Equipe, Antoine Kombouaré, ancien joueur et entraîneur du Paris Saint-Germain, est revenu sur finale de Ligue des Champions perdue par le club de la capitale face au Bayern Munich 0-1 dimanche dernier (retrouvez le résumé ici). Ce dernier a notamment évoqué la performance de la défense allemande qui a parfaitement su contenir, Neymar, attaquant parisien de 28 ans.

« Le Bayern est un véritable rouleau compresseur, très fort pour empêcher l’adversaire de développer son jeu, mais il est aussi très fort techniquement. Après, j’ai des gros regrets sur la première période… Et en particulier sur l’occasion énorme ratée par Mbappé juste avant la pause. En tant qu’entraîneur, je dis souvent à mes joueurs que les moments les plus importants sont les fins de mi-temps.

Kombouaré « Il a été serré de près, il a pris beaucoup de coups. »

Les Allemands ont parfaitement appliqué leur stratégie sur Neymar. Il a été serré de près, il a pris beaucoup de coups et quand c’est ainsi, il veut faire des différences tout seul et il s’est trop entêté, ce qui a finalement plombé le jeu de son équipe. C’était pourtant le joueur qui avait le plus envie de gagner cette C1… Sinon, j’ai bien aimé Di Maria. Tout ce qu’il a fait en première mi-temps était juste. J’ai apprécié aussi l’abattage, l’activité et la volonté de Herrera au milieu. »

Une finale est toujours compliquée à gérer pour n’importe quel joueur, surtout quand vous êtes là « star » de l’équipe. Neymar est venu à Paris pour remporter la Ligue des Champions et son objectif a failli être atteint. Durant ce Final 8, l’attaquant brésilien a porté cette équipe parisienne et lui a permis d’atteindre la finale. Même si son match face au Bayern Munich reste raté, il est compliqué aujourd’hui de lui en vouloir quand on voit tout ce qu’il a fait lors des rencontres précédentes.

Le Brésilien a connu des saisons très compliquées dernièrement. Il avait certainement à cœur de soulever ce trophée dimanche et d’être le héros du match afin de prendre sa revanche sur tout ce qui s’est passé. Mais face à cette défense munichoise et surtout ce mur qu’est Emmanuel Neuer, portier Bavarois de 34 ans, l’ancien barcelonais n’a rien pu faire. Pour le PSG ce parcours reste tout de même historique puisqu’il s’agit de la première finale de sa jeune histoire (50 ans). Nul doute qu’en gardant la même ossature cette équipe parisienne va pouvoir réitérer de très belles performances et atteindre de nouveau la finale. Avec cette fois un peu plus d’expérience, ce qui lui permettra peut-être de faire la différence. Il y a en tout cas de bonnes choses à retenir pour construire la suite. Comme l’a souligné Ander Herrera (31 ans), il ne faut pas tout « jeter ».

Retrouvez ci-dessous notre podcast à propos de la finale contre le Bayern Munich :

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG