Restez connectés avec nous

Autour du PSG

PSG/Bordeaux – Les tops et flops d’une victoire plutôt folle

PSG/Bordeaux - Les tops et flops d'une victoire plutôt folle
©IconSport

Ce dimanche, le Paris Saint-Germain s’est imposé 4-3 face à Bordeaux au Parc des Princes dans le cadre de la 26e de journée. Une performance un peu « étrange« , comme l’a dit le coach Thomas Tuchel. Retour sur ce dernier avec les tops et flops de la performance parisienne.

Les tops –

Edinson Cavani.

Après des mois compliqués, l’Uruguayen revient en forme. Il a profité de cette titularisation pour le prouver et rappeler à quel point il peut être utile au PSG. Généreux dans les efforts, buteur et passeur décisif, il réalise une très belle performance malgré quelques ratés. Et comment ne pas aimer ses déclarations après son 200e but au PSG ?

Angel Di Maria.

Sans être parfait, Di Maria a été essentiel hier soir aussi bien avec ses efforts défensifs que sa qualité de centre. De quoi délivrer 2 passes décisives et montrer qu’il peut aider le PSG à gagner.

Marquinhos.

Capitaine après la sortie sur blessure de Thiago Silva, Marquinhos a su s’imposer en montrant l’exemple grâce à la détermination. On a pu le voir dans ses interventions défensives et son 2e but. Un doublé qui récompense ses efforts et est très important pour s’imposer. C’est bien de revoir le Brésilien en forme.

Les flops –

Les blessures.

Keylor Navas juste avant la rencontre et Thiago Silva au début, Paris a envoyé deux joueurs à l’infirmerie. Au moins, les nouvelles sont rassurantes pour le premier. Mais pas pour le second. Il était sans doute temps que cette semaine sans match arrive après avoir enchaîné depuis la reprise le 5 janvier.

Beaucoup de buts pris.

Sur ses 3 derniers matchs, le PSG a encaissé 9 buts. C’est énorme. Alors il y a un peu de fatigue, mais aussi de grosses erreurs et surtout moins d’efforts collectifs pour défendre. Il faut que les Parisiens reprennent des forces et les bonnes habitudes s’ils veulent vraiment réussir leur saison.

L’arbitrage.

Certes, Neymar a mal agi et mérite sur son tacle d’être expulsé. Mais il ne faudrait pas oublier comment il est arrivé à cette colère. Il prend des coups à longueur de match et tous ne sont pas sanctionnés. Et quand c’est le cas, on a le sentiment que jaunes manquent. Comme sur cette action avec le ceinturage très agressif de Sabaly qui le jette au sol pour éviter qu’il avance. Si les arbitres n’apprennent pas à sévir pour le bien du jeu, la Ligue 1 ne progressera pas.

 

Publicités

 

Articles récents

Autres articles présents dans Autour du PSG