Restez connectés avec nous
PSG/Dortmund - Mabille raconte la soirée devant la Tribune Auteuil "on est vraiment tous ensemble"
©IconSport

Autour du PSG

PSG/Dortmund – Mabille raconte la soirée devant la Tribune Auteuil « on est vraiment tous ensemble »

Romain Mabille, président du Collectif Ultras Paris, s’est confié dans Le Parisien à propos de la soirée très particulière vécue mercredi soir devant la Tribune Auteuil alors que le Parc des Princes était à huis clos pour le 8e de finale retour de la Ligue des Champions contre le Borussia Dortmund. Des milliers (entre 3 000 et 4 000 selon les médias) de supporter parisiens, portés par le Collectif Ultras Paris ont passé la soirée à chanter et encourager l’équipe. Cela a commencé dès l’arrivée des joueurs en bus et a durée après la rencontre avec une très belle fête, à laquelle les joueurs ont participé depuis le « balcon » du stade. Un moment extraordinaire qui devrait rester unique.

Mabille « On avait besoin de cette communion, de cette union. »

« La soirée avec les joueurs ?

C’est l’apothéose, l’image qui restera de la soirée. Je savais que les joueurs allaient venir nous voir, parce que j’en ai entendu parler au coup de sifflet final. On nous a dit qu’ils voulaient venir, mais ce n’était pas notre demande. Tout le monde est venu et est resté dehors, devant le stade. Que l’équipe vienne de sa propre initiative, c’était fort. Ce n’était pas surfait, c’était naturel.

Que retenez-vous de ces moments ?

Je garde l’image de Di Maria les bras ouverts ou de Kimpembe assis sur les marches. Même Neymar, le voir là après tout ce qui s’est passé, c’est une image forte. On avait besoin de cette communion, de cette union, c’était important. L’équipe le mérite, on sait qu’elle se déchire. Ce n’était pas facile ces dernières années.

Les images ressemblaient à la célébration d’un trophée plus qu’à celles d’une qualification en quart de finale, non ?

Ce sont des images de titre, mais c’est parce qu’il y a eu la remontada, les histoires après Manchester United. Ça a été compliqué entre eux et nous. On leur a dit que quoi qu’il arrive on serait là. Avec la soirée d’hier, on passe à autre chose, on est vraiment tous ensemble. On a dépassé tout ça et on va y aller, tous unis. C’est ce qu’il nous fallait pour repartir de l’avant après tout ce qu’il y a eu.

Mabille « La situation était exceptionnelle, elle a été gérée de façon unique. »

Une suite ?

En championnat, on ne le fera pas. Même pour les quarts de finale de la Ligue des champions, je ne suis pas sûr qu’on le fasse. Il faut rester sur une bonne note, que ce soit un événement unique. Le refaire pourrait fédérer encore plus de personnes. Pour que ça se passe bien, il faut rester sur ce qui s’est passé mercredi. La situation était exceptionnelle, elle a été gérée de façon unique. Il faut que ça reste un ‘one shot’. »

Clairement, ce sont des scènes réjouissantes pour tous les Parisiens. Les supporters ont vécu un moment particulier et ont forcément apprécié de voir les joueurs venir célébrer avec eux. C’est un moment marquant, comme le souligne Mabille. De quoi renforcer le lien entre les joueurs et les amoureux du club. Cela peut toujours servir pour la suite, pour avoir une ambiance encore meilleure quand le Parc des Princes est plein, pour que les joueurs aient des forces supplémentaires.

Ce n’était « qu’une » qualification en quart de finale, mais avec les années précédentes et le huis clos imposé ici, c’était très particulier. Les Parisiens ont bien raison d’en profiter et de s’unir. Tout le monde en gardera d’excellents souvenirs. Peut-être que certains imaginaient déjà que cela reviendrait pour d’autres matchs. Mais ce ne serait pas forcément pareil. On peut plutôt garder ce moment si exceptionnel. Et on espère que pour des quarts de finale, probablement à des dates modifiées par rapport à ce qui est prévu, le Parc des Princes pourra être plein. Car c’est toujours l’occasion de vivre de grands moments.

On note enfin que Mabille a indiqué dans son interview que les fumigènes allumés ne posaient pas de problème puisque les autorités n’y avaient pas posé une opposition avant le rassemblement. Un élément qui peut surprendre alors qu’ils sont interdits dans les stades.

Retrouvez ici notre podcast à propos du match :

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Autour du PSG