Restez connectés avec nous
PSG/Montpellier - Der Zakarian souligne "c'est compliqué déjà à 11 contre Paris"
©Iconsport

Adversaires

PSG/Montpellier – Der Zakarian souligne « c’est compliqué déjà à 11 contre Paris »

Le Paris Saint-Germain s’est imposé 4-0 ce vendredi lors de la 21e journée de Ligue 1 contre le Montpellier Hérault Sport Club (retrouvez le résumé ici). Les Parisiens semblent trouver leur rythme de croisière sous les ordres de Mauricio Pochettino (48 ans). Leaders de Ligue 1, un jeu offensif retrouvé et un équilibre collectif naissant, les Rouge et Bleu ont séduit, aidés, il est vrai par l’expulsion logique d’Omlin, le gardien Montpellierain. Michel Der Zakarian, coach héraultais, a salué, au micro de Téléfoot, la qualité parisienne et a souligné qu’à 10, c’est d’autant plus dur contre de tels joueurs.

Der Zakarian « On voulait jouer avec 2 lignes très serrées »

« L’exclusion change tout ?

C’est compliqué déjà à 11 contre 11 contre le PSG, une équipe de grande qualité. A 10, c’est plus difficile. On voulait jouer avec 2 lignes très serrées, on sait qu’ils fixent à l’intérieur alors on voulait fermer. On avait bien démarré. »

Il n’y a pas longtemps, le PSG avait eu du mal à livrer un gros match en supériorité numérique. Mais il faut croire que ce PSG là reprend de belles couleurs sous les ordres de Mauricio Pochettino. On ne sent pas la même peur que sous son prédécesseur. Paris joue de l’avant avec un 11 clairement offensif. Ce soir Der Zakarian n’a pas à être déçu, son équipe n’était pas préparé à voir un PSG si séduisant. Quand ils jouent comme cela, ils sont inarrêtables en Ligue 1. Les joueurs ont haussé le niveau et l’expulsion, bien que sévère, s’inscrit dans la volonté, dès le début du match, des Parisiens, de faire mal à ses adversaires. Sous l’impulsion d’un Leandro Paredes (milieu de 26 ans) de gala, les Parisiens ont joué juste, précis avec une grande volonté d’aller de l’avant.

Bien sûr les Rouge et Bleu ont manqué un peu d’efficacité et ont baissé de pied, logiquement, dans les derniers instants du match. Mauricio Pochettino peut être satisfait de sa première semaine de travail complète avec ses joueurs. Ils ont suivi les consignes et affiché une grande confiance. Le mariage semble prendre forme entre l’équipe et le coach qui n’hésite plus à mettre en avant son 11 type avec 4 joueurs offensifs et deux milieux très créatifs. Dans ces conditions-là, il paraissait très difficile pour Montpellier de faire beaucoup plus.

Le leader du championnat est en train de faire oublier sa première partie de saison. Il reste encore du temps pour travailler avant le 8e de finale de Ligue des Champions contre le FC Barcelone, mais tout le monde commence à tirer dans le même sens et ce soir, ce sont les Héraultais qui en ont fait les frais.

 

 

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Adversaires