Restez connectés avec nous
PSG/Nantes - Vu du Parc : une fête un peu stressante et des fumigènes

Autour du PSG

PSG/Nantes – Vu du Parc : une fête un peu stressante et des fumigènes

Samedi soir, le Paris Saint-Germain recevait le FC Nantes au Parc des Princes pour le compte de la 19e journée de Ligue 1. Une rencontre remportée 1-0 à laquelle nous avons assisté depuis les tribunes et que nous vous invitons à revivre avec des détails qui ont pu échapper à la télévision (une rubrique qui sera dorénavant régulière, après chaque match à domicile ou ceux à l’extérieur auxquels nous pourrions assister).

Un échauffement festif plein de bonne humeur.

Pour cette dernière rencontre de l’année, on attendait une belle soirée au Parc des Princes afin de partir joyeusement et tranquillement vers la trêve. Aussi, le PSG venait d’enchaîner 4 matchs à l’extérieur et il y avait une certaine attente autour de ses retrouvailles avec le Parc des Princes. Ce que l’on a pu sentir avec le nombre de supporters déjà présents autour du stade à 1h30 du coup d’envoi. Ainsi que dans les tribunes pour le début de l’échauffement (20h20 environ). De quoi faire une belle ovation pour les deux gardiens présents (qui rentrent sur le terrain avant l’équipe), Gianluigi Buffon (40 ans) et Sébastien Cibois (20 ans). Lesquels ont pris le temps d’applaudir les supporters et ont affiché une très belle entente durant tout l’échauffement. Cela avec beaucoup de complicité, d’encouragements de la part de Cibois pour Buffon et des sourires.

Le tifo du CUP à l’entrée des joueurs.

Ensuite, l’entrée des joueurs pour l’échauffement a été un peu spéciale. Il n’y a pas eu l’habituel Smells like teen spirit de Nirvana, mais plutôt une mini-cérémonie pour Kylian Mbappé (attaquant de 20 ans) pour célébrer son trophée Kopa remporté il y a peu. C’était aussi l’occasion d’avoir tout le monde qui lui chante un « Joyeux anniversaire ». Les joueurs se sont ensuite mis au travail et on a pu voir la complicité et l’aisance technique de Presnel Kimpembe (défenseur central de 23 ans) et Julian Draxler (milieu/attaquant de 25 ans) qui enchaîné les passes en faisant un rond avec le ballon. Le tout sur une rotation limpide, avec une touche de balle. Aussi, Angel Di Maria (ailier de 30 ans), Edinson Cavani (buteur 31 ans) et Mbappé ont beaucoup rigolé pendant les étirements.

Est venu ensuite le moment de l’annonce des compositions des équipes et c’est Mbappé qui s’est imposé au scandomètre (mesure de la force avec laquelle le Parc des Princes scande le nom de chaque joueur). Place après à l’entrée des joueurs avec une très belle ambiance et un superbe tifo du Collectif Ultras Paris en Tribune Auteuil qui souhaitait un joyeux 5e anniversaire au Paris Cohortis, un groupe de supporters parisiens.

Place ensuite au match, avec une large domination parisienne et une reprise de Di Maria qui a tout de suite donnée des frissons. Il y a eu globalement une belle ambiance, avec des applaudissements après la plupart des actions durant la première période. Signe d’une équipe nantaise qui voulait surtout défendre, l’arbitre a indiqué au gardien qu’il devait arrêter de prendre son temps alors que ce n’était que la 26e minute. Et bien que Paris n’ait que très peu concédé d’actions durant la première mi-temps, Nantes a réussi à ressortir quelques fois. De quoi amener Thiago Silva (défenseur central et capitaine de 34 ans) à reprendre Thomas Meunier (arrière droit de 27 ans) sur son placement. La pause est ensuite arrivée avec un mélange d’applaudissements et de sifflets. Certains étaient contents de voir le PSG attaquer, d’autres plutôt déçus qu’il ne marque pas.

Les Parisiens fêtent le but de Draxler avant qu’il soit annulé.

Deux buts fêtés, un seul qui compte.

Pour la reprise, il y a eu un épisode plutôt étrange puisque les joueurs sont restés un moment sur la pelouse avant que le match reprenne. On ne le savait pas à moment-là, mais c’était à cause d’un souci d’oreillette de l’arbitre. Reste qu’au Parc il y avait une certaine confusion dans les tribunes. Par contre, il était « beau » de voir Parisiens et Nantais échangés des passes en attendant, de quoi se rappeler qu’ils sont passionnés de football avant d’être adversaires. On a aussi noté que les remplaçants du PSG ont commencé très tôt à se préparer. Dès la reprise en fait.

 

 

Le match s’est relancé de façon un peu différente de la première période, avec Nantes qui s’est décidé à sortir et a obtenu des occasions. Sans être très dangereux cependant. Au moins, cela a permis aux Parisiens d’avoir des contres et donc d’attaquer de façon plus « nette ». Sauf qu’ils n’ont pas toujours été bien exploités. De quoi provoquer la colère du coach Thomas Tuchel, notamment après une passe ratée de Cavani alors que les Parisiens étaient clairement en supériorité numérique.

Les Parisiens ont tout de même fini par mettre le ballon au fond de la cage nantaise après une action un peu confuse et un tir de Draxler qui a surpris tout de le monde. Le Parc des Princes a exulté et les joueurs ont célébré, sauf que l’assistance vidéo a permis de voir que le but n’était pas valable car la balle était sortie avant la frappe de l’Allemand. Une décision sifflée par le Parc, mais elle est juste. C’est simplement le petit défaut de la VAR. Au moins, quelques minutes plus tard, Kimpembe a tenté sa chance de loin (un geste très applaudi)

La célébration du but accordé a été très ressemblante à la précédente.

et a obtenu un corner. Lequel est dévié au premier poteau et Mbappé surgit au second et ouvre enfin le score. Cette fois, pas de doute et tout le Parc, comme les joueurs, profite au maximum. De quoi relancer une ambiance qui s’était un peu calmée face aux loupés parisiens.

Un peu trop de fumée au Parc.

 

La fin de la rencontre a malheureusement été marquée par l’utilisation de très nombreux fumigènes. On aime la belle ambiance et la chaleur, mais il y a eu tellement de fumée que la visibilité a été un peu altérée. Aussi, on peut s’attendre à des sanctions contre le club parisien. La fin du match est finalement arrivée après quelques dernières actions et la victoire a fait du bien. Sans qu’elle

soit particulièrement fêtée, sans doute à cause des nombreuses occasions manquées. D’ailleurs, Mbappé, auteur de plusieurs loupés, semblait plutôt déçu sur la rencontre.

 

 

Les fumigènes du CUP et la fumée, ainsi que les vidéos sur les réseaux sociaux :

PSG/Nantes - Une sanction très probable suite aux fumigènes utilisés au Parc des Princes

Le PSG va sanctionner ses supporters à cause des fumigènes utilisés contre Nantes, annonce L'Equipe

Publicités

Vidéos Football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG