Restez connectés avec nous
PSG/OM - Villas-Boas juge "logique" que Kurzawa soit suspendu plus longtemps qu'Amavi
©Iconsport

Adversaires

PSG/OM – Villas-Boas juge « logique » que Kurzawa soit suspendu plus longtemps qu’Amavi

André Villas-Boas, entraîneur de l’Olympique de Marseille, était en conférence de presse jeudi soir après la défaite 0-2 de son équipe contre l’AS Saint-Etienne en match en retard de la 1ere journée de Ligue 1. L’occasion de commenter les décisions de la Commission de discipline de la Ligue de Football Professionnel suite aux nombreux cartons et cas litigieux durant la victoire marseillaise contre le Paris Saint-Germain dimanche dernier (0-1, 3e journée de Ligue 1).

« Pour moi c’est normal, la moitié de Kurzawa pour Amavi, c’était logique, c’est ce que j’attendais. Pour Benedetto, c’était sensible. On a eu 3 situations aujourd’hui qui ont été pareil. Il est puni pour avoir éloigné le ballon et on l’a vu aujourd’hui et l’arbitre n’a rien fait. C’est comme ça, pour le reste je n’ai pas grand-chose à dire. »

Même si on se doute que certains supporters ne sont pas d’accord, on peut comprendre le point de vue de Villas-Boas, bien qu’avoir la moitié exactement soit discutable. En tout cas, compte tenu du rôle de Kurzawa dans cette triste bagarre de fin de match, il était logique qu’il soit lourdement suspendu. De toute façon, ces décisions ne vont pas changer alors il faut les accepter, même si le PSG a la malchance d’avoir la longue blessure de Juan Bernat (27 ans) qui affaibli le poste d’arrière gauche. Les « bonnes nouvelles » sont les absences pour seulement 2 matchs fermes de Neymar (attaquant de 28 ans) et Leandro Paredes (milieu de 26 ans), qui ont aussi un match avec sursis. Reste à faire au mieux avec la situation et éviter de se retrouver avec de telles sanctions.

Retrouvez ci-dessous notre podcast à propos de la victoire contre Metz et la blessure de Bernat :

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Adversaires