Restez connectés avec nous
PSG/Strasbourg - Laurey "on doit avoir l'humilité de reconnaître que ce n'était pas un Paris avec son équipe-type"

Adversaires

PSG/Strasbourg – Laurey « on doit avoir l’humilité de reconnaître que ce n’était pas un Paris avec son équipe-type »

En clôture de la 31e journée de Ligue 1, Strasbourg a réussi à obtenir un match nul face au Paris Saint-Germain au Parc des Princes dimanche soir. Un 2-2 sur lequel est revenu Thierry Laurey en conférence de presse. Plutôt satisfait de son équipe, le coach strasbourgeois n’a pas oublié que l’équipe parisienne était très remaniée.

« On a fait deux nuls contre Paris (après le 1-1 de l’aller), mais je tiens à préciser qu’on n’a rien contre. On aurait aimé que le PSG soit qualifié en Ligue des champions. On a réussi deux gros matchs, mais on doit avoir l’humilité de reconnaître que ce n’était pas un Paris avec son équipe-type qu’on a affronté ce soir. On a réussi un match qui se tient, même si on a beaucoup souffert en seconde période. Il y avait surtout matière à faire encore mieux en première mi-temps. On s’est fait surprendre sur un truc dont on avait parlé (Choupo-Moting, 13e) et on avait matière à faire encore mieux sur certains ballons de contre.

« On ne peut pas comprendre quand on n’y a pas joué… »

Le raté de Choupo-Moting ?

Je respecte trop les joueurs, que ce soit les miens ou les adversaires pour ne pas moquer des garçons qui rate des choses inimaginables. Cela peut arriver en football. On ne peut pas comprendre quand on n’y a pas joué… », propos de Laurey relayés par L’Equipe.

Après avoir eu des propos détestables au sujet de la blessure de Neymar (attaquant de 27 ans) en janvier dernier, Laurey a cette fois été un peu plus sage. Son équipe a en effet fait un plutôt bon match, plutôt cohérent avec ses moyens et ses qualités. De quoi obtenir un nul à Paris, ce n’est pas rien. Mais il ne met pas de côté que le PSG était très affaibli.

Certains « spécialistes » et supporters parlent déjà de soucis dans l’effectif, mais avec 3 joueurs offensifs blessés, 1 qui a besoin de repos et 1 qui revient de blessure (contre Strasbourg, il faut être prêt à prendre des cousp), peu de club peuvent encore aligner une belle attaque. Il s’agit tout de même de 5 titulaires possibles sur le côté, sans oublier le talentueux Moussa Diaby (19 ans). Cela fait 6 joueurs en moins dans le même secteur. C’est énorme.

Alors Strasbourg a pu en profiter, notamment aussi à cause d’une mauvaise fin de première mi-temps de la part du PSG. Il y a l’incroyable manqué d’Eric-Maxim Choupo-Moting (30 ans) à 1-1 qui change beaucoup de choses aussi. Paris pouvait faire mieux, même avec une équipe remaniée. Mais il est surtout temps que le coach Thomas Tuchel ait un peu plus de joueurs offensifs à 100% à sa disposition.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Adversaires