Restez connectés avec nous
Rabesandratana s'en prend à Tuchel "Il n'y a pas de fonds de jeu. Il n'y a pas d'identité"
©Iconsport

Autour du PSG

Rabesandratana s’en prend à Tuchel « Il n’y a pas de fonds de jeu. Il n’y a pas d’identité »

Le Paris Saint-Germain a vécu un début de saison compliqué. Brouillons devant le but adverses, les Parisiens ont concédé deux défaites sur leur entame en Ligue 1 avant de gagner 2 rencontres. Comment souvent, Thomas Tuchel, le coach du PSG est en première ligne dans les critiques. Eric Rabesandratana, ancien capitaine parisien (1997-2001) désormais consultant pour France Bleu Paris est revenu dans Le Parisien sur le début de saison poussif du club rouge et bleu.

« Il n’y a pas de fonds de jeu. Il n’y a pas d’identité, donc pas de base et pas de certitude. C’est l’inverse du PSG de Laurent Blanc. Avec la maîtrise de cette équipe plus Neymar et Mbappé, Paris marcherait sur tous ses adversaires. Thomas Tuchel met les joueurs sur le terrain et attend que ses attaquants fassent la différence sur leur seul talent individuel. Mais si l’adversaire réussit à contrôler Neymar et Mbappé, l’équipe se retrouve alors sans option. Ce n’est pas possible.

Rabesandratana « Il a l’air un peu perdu dans sa logique sportive. »

Ses choix ne sont pas clairs. Notamment ses changements. Chaque entraîneur a des habitudes dans ce domaine, lui il change tout le temps. Je ne comprends pas ce qu’il fait, ni ses réactions. Il est trop en retrait et spectateur. Sans influer suffisamment sur le cours des rencontres. Il a l’air un peu perdu dans sa logique sportive. », a déclaré Rabesandratana.

Qu’attend t-on exactement du PSG ? La question a le mérite d’être posée. Le degré d’exigence est proportionnel aux investissements et on ne laisse rien passer aux hommes de Tuchel. Et par moments les médias ou « spécialistes » sont sans doute trop sévères avec une équipe qui ne peut pas être parfaite en permanence. Les mots sont ici très forts pour qualifier les Parisiens. « Pas de fonds de jeu« , « pas d’identité« , « pas de certitude« . C’est bien normal d’attendre un niveau de la part de cette équipe, elle en a le talent. S’il est vrai que l’équipe s’appuie en partie ses « stars » pour faire des différences, quelle équipe n’en ferait pas de même avec des joueurs de cette qualité?

Tuchel n’est pas exempt de tout reproche. Il a perdu un peu de ce qui marchait si bien à son arrivée. Il ne semblait pas avoir peur et osait des choses très intéressantes. Ses certitudes perdues, un fameux 6 mars 2019 contre Manchester United, lui ont fait accuser le coup. Pourtant son groupe a toujours semblé dans une bonne dynamique, et la saison 2019/2020, malgré la crise sanitaire, le démontre. Alors ce début de saison, laborieux, avec tout de même beaucoup d’occasions créées mais peu d’efficacité, ne peut pas tout remettre en question. Paris a tout de même affiché de belles choses avec Tuchel, dont une finale de la Ligue des Champions.

Retrouvez ci-dessous notre dernier podcast à propos de Nice/PSG : Une victoire 0-3 satisfaisante, mais flatteuse ?

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG