Restez connectés avec nous
Reims/PSG - Guion regrette "de ne pas avoir marqué" et souhaite retenir le "bon état d'esprit"
©Iconsport

Adversaires

Reims/PSG – Guion regrette « de ne pas avoir marqué » et souhaite retenir le « bon état d’esprit »

Victorieux 2-0 contre le Stade de Reims, le Paris Saint-Germain enchaîne un second bon résultat de suite. Les Parisiens ont marqué leurs deux buts grâce à leur numéro 9 argentin, Mauro Icardi (buteur de 27 ans). Les Rouge et Bleu remontent au classement et voient enfin leur saison parfaitement lancée. Les Rémois n’ont pas démérité même si la marche était trop haute pour eux ce soir. David Guion, l’entraîneur de Reims, interrogé sur Téléfoot, souhaite retenir l’état d’esprit de ses joueurs mais regrette de ne pas avoir marqué.

Guion « Il y a eu un bon état d’esprit »

« Des choses positives à retenir malgré le résultat ?

Oui, c’est ça que l’on va retenir. Il y a eu un bon état d’esprit. Les joueurs ont été appliqués et conquérants. Ils ont su prendre des initiatives quand on a pu ressortir le ballon. Le regret, c’est de ne pas avoir marqué, alors que les joueurs l’auraient mérité.

Reims a eu des occasions, mais le portier parisien a une nouvelle fois « étouffé les velléités offensives de son adversaire. On a senti une équipe de Reims emprunté et assez timide en première mi-temps, ce qui a permis au PSG de dérouler son jeu. Reims n’a pas fermé le jeu, ce qui nous a donné un match plaisant à regarder. Mais les Rémois ont beaucoup couru ce soir et la puissance offensive parisienne les a clairement obligée à défendre durant tout le match. Fatigués de leur combat de la semaine en Ligue Europa, ils n’ont jamais su prendre le dessus sur les Parisiens.

Guion « Il y a eu des premières passes qui coupent le milieu »

« Surpris par le schéma parisien ?

En effet, on avait demandé à nos milieux d’être à plat pour couper les intervalles. Mais il y a eu des premières passes qui coupent le milieu, ainsi que des erreurs individuelles. On a de jeunes joueurs qui doivent encore apprendre.

Comment enfin prendre des points ?

On va sortir du rythme infernal et les joueurs ont beaucoup appris avec les matchs rapprochés et l’Europe. Il faut apprendre à gérer tout cela. Cela va servir pour la suite. On a besoin de bien préparer nos matchs. Il faut que les joueurs aient des repères et de la confiance. »

Thomas Tuchel avait décidé de commencer le match avec une composition d’équipe étonnante. Leandro Paredes et Julian Draxler (milieux de 26 et 27 ans) étaient effectivement alignés dans un milieu à deux. Résolument offensif, ce choix du coach parisien a permis de mettre à mal le milieu rémois, souvent pris dans son dos par les courses parisiennes. Reims a parfois pu se montrer en contre.

Les Parisiens ont beaucoup attaqués en nombre, ce qui a permis à Reims de profiter dans certaines phases de jeu d’une équipe parisienne coupée en deux. Mais ils n’avaient pas les armes ce soir face à ce PSG là. S’ils n’ont pas démérité, ils ont tout de même énormément subi. Paris se libère de son début de saison catastrophique et lorgne vers les premières places du classement avec 4 points de retard sur la 1ere place : là où il est habitué à trôner.

Retrouvez ci-dessous notre podcast à propos de Reims/PSG et la colère de Tuchel :

 

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Adversaires